Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

POLITIQUE

Le vendredi 2 mars, l’ambassade de France a été la cible d’une attaque terroriste en simultanée avec l’Etat-major général des armées du Burkina Faso. Lors d’une visite sur le lieu d’attaque d’une délégation gouvernementale burkinabè conduite par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba ce samedi 3 mars 2018, le diplomate français a réaffirmé la volonté de son pays de rester aux côtés du Burkina Faso pour  lutter contre ce phénomène.

«Nos deux pays ont été visés, c’est dire que le symbole est très fort et que le terrorisme essaye de nous diviser. C’est évidemment ce qu’il n’arrivera pas. Le président français, Emmanuel Macron a appelé hier -jour de l’attaque-  son homologue burkinabè pour lui traduire sa solidarité et présenter ses condoléances face aux personnes qui sont décédées. Je rends un hommage tout particulier au gendarme qui assurait la sécurité aux environs de l’ambassade. Notre objectif ne changera absolument pas: il reste celui d’être aux côtés du Burkina Faso dans cette guerre contre les groupes terroristes dont on voit qu’ils reculent devant absolument rien et dont les moyens deviennent de plus en plus violents, ce qui renforce encore notre volonté d’agir ensemble», a fait savoir l’ambassadeur de France, Xavier Lapeyre De Cabanes.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir