Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

POLITIQUE

Eddie Komboïgo, président statutaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) depuis mai 2015 a repris les rênes du parti ce dimanche 25 février 2018 à l’issue de la 61e session du bureau politique national (BPN). Suites à ces ennuis judiciaires, l’intérim du parti avait été confié à Achille Tapsoba, 1er vice président. 

Cette session du bureau politique national de l’ex parti au pouvoir devrait statuer sur le rapport du bureau exécutif national et la tenue prochaine du 7e Congrès ordinaire du parti. Outre cela, les participants ont eu droit au mot de l’ancien président Blaise Compaoré, une adresse qui n’a pas été dévoilée à la presse.

Le moment fort de cette session a été le retour aux affaires d’Eddie Komboïgo, récemment blanchi dans le procès sur le putsch manqué du 16 septembre 2015. Pour Achille Tapsoba qui assurait depuis octobre 2015, l’intérim du parti, Eddie Komboïgo n’a jamais été déchu de son titre mais juste indisponible à cause de ces problèmes avec la justice. 

« Depuis un certain temps, des échanges fort nourris, souvent empreints de passion et d’engagement, se mènent au sujet de la présidence du parti dont j’assume l’intérim en tant que 1er vice-président. Des débats qui, loin d’être l’annonce de l’apocalypse du CDP, témoignent, en réalité, de la vitalité  de notre parti et de l’exercice de la démocratie au sein du parti » a dit M. Tapsoba, cité par nos confrères du quotidien lepays. 

Pour l’ex parti au pouvoir, cette page de la gouvernance du parti tournée, le parti va s’atteler à la finalisation de la restructuration du parti et surtout à la préparation du scrutin présidentiel et législatif de 2020.

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé