Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Yacouba Sawadogo, 78 ans, a reçu lundi 24 septembre le prix Right Livelihood, également appelé prix nobel alternatif(Oméga Fm)
Burkina: chaque député va contribuer à hauteur d'un million de F CFA pour lutter contre le terrorisme
Soum: trois gendarmes tués dans une embuscade dans la zone de la mine d'or d'Inata
Soum: trois personnes dont le fils du responsable de la mine d'or d'Inata enlevées par des hommes armés non identifiés
Burkina: le Laboratoire énergies renouvelables et efficacité énergétique, a mis au point, du charbon à base de tourteaux d’anacarde (AIB)
Bénin: le gouvernement recule sur la hausse du prix d'internet
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)

POLITIQUE

Le groupe djihadiste Ansarul Islam, actif dans le nord du Burkina Faso, est désormais placé sur la liste noire des organisations terroristes par les Etats-Unis, selon un communiqué publié mardi par le département d'Etat américain.

Ce faisant, les Etats Unis imposent des sanctions "strictes" aux membres de ce groupe qui ont commis ou qui risquent de commettre des actes terroristes menacant la sécurité des ressortissants américains ou la sécurité nationale, la politique étrangère ou l'économie des États-Unis, selon le communiqué.

Le document précise que «cette désignation vise à priver Ansarul Islam des ressources dont il a besoin pour planifier et mener de nouvelles attaques terroristes. Entre autres conséquences, tous ses biens et intérêts dans des biens soumis à la juridiction américaine sont bloqués, et il est généralement interdit aux personnes américaines de s'engager dans des transactions avec le groupe.»


Ansarul Islam est groupe salafiste djihadiste actif au Burkina Faso et au Mali qui apparaît en fin 2016.

Le groupe est l’auteur de nombreuses attaques dans le nord du Burkina Faso près de la frontière avec le Mali, dont l’une des plus meurtrières est celle contre Nassoumbou, qui a causé la mort de 12 militaires.

Le groupe fondé par Malam Dicko aurait également mené des raids en février 2017 contre deux commissariats de police du pays et serait responsable du meurtre, en mars 2017, d'un directeur d'école et d'un autre homme à Kourfayel, au Burkina Faso.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Depuis quelques jours, le gouvernement a entamé une opération de retrait des enfants vivant dans la rue. Cette opération a-t-elle des chances de succès?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé