Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

POLITIQUE

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir), met quatre de ses militants à la porte à la suite du saccage mardi de biens appartenant à des opposants dans l’arrondissement 8 de la capitale du Burkina Faso, selon ce communiqué parvenu à Fasozine.

 

«Dans la matinée et l’après-midi du mardi 06 décembre 2016, des manifestations d’une extrême violence ont été perpétrées dans l’arrondissement n°8 de la commune de Ouagadougou à la suite d’un vote de défiance à l’encontre du maire dudit arrondissement.

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès condamne avec énergie cette dérive barbare antidémocratique qui est aux antipodes des valeurs républicaines prônées et défendues par le Parti.Il exprime à toutes les personnes victimes de cette barbarie inqualifiable  sa sympathie et ses vœux de prompt rétablissement aux blessés

Il invite par conséquent les autorités compétentes à rechercher, poursuivre et sanctionner selon la rigueur de la loi tous les auteurs et complices de ces actes ignobles.

Pour sa part, le Mouvement du Peuple pour le Progrès prendra toutes les mesures nécessaires afin que tout militant dont la responsabilité est avérée dans la commission de cette barbarie soit sanctionné conformément aux textes fondateurs du Parti.

Au demeurant, et à titre conservatoire, les personnes dont les noms suivent sont exclues du Parti.

Ce sont :

-          OUEDRAOGO Moussa, Secrétaire Général de la sous-section de l’Arrondissement n°8 ;

-          ZONGO Mahamadi, Responsable au Contrôle et à la médiation de la sous-section ;

-          ZONGO T. Omar, délégué du secteur n°36 ;

-          OUEDRAOGO Sada, Responsable des Anciens du secteur n°35.

 La direction nationale du Parti tient à rassurer les militants de sa fermeté sur le respect des valeurs de la démocratie, de la justice, des principes organisationnels et de la discipline.

Elle les invite par conséquent à la sérénité et la consolidation de l’esprit militant, afin de conforter le Mouvement du Peuple pour le Progrès dans la mise en œuvre des engagements pour lesquels le peuple lui a placé sa confiance. »

 

Démocratie – Egalité – Progrès

Ouagadougou, le 07/12/2016

Dr Salifou DIALLO

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir