Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

POLITIQUE

Depuis le 3 janvier 2018, le colonel Auguste Denise Barry, ministre en charge de la Sécurité de Blaise Compaoré et de la Transition, est inculpé pour complot, incitation à la commission d'acte contraire à la discipline et au devoir, selon un communiqué du Parquet militaire. Le 10 janvier dernier, trois civils dont Adama Maïga, ont été interpellés dans le cadre de ce dossier. Notre confrère Adama Ouédraogo, directeur de publication du journal Le Dossier, révèle que le colonel Auguste Barry et Adama Maiga ont été de nouveau présentés au juge du tribunal militaire le lundi 5 février 2018.



Selon une publication de Adama Ouédraogo dit Damiss sur sa page Facebook, ce 6 février, le colonel Auguste Denise Barry et Adama Maiga, détenus à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) dans le cadre de l'instruction de ce dossier de la présumée tentative de déstabilisation du régime MPP, ont été de nouveau présentés au juge du tribunal militaire. A la fin de leur entretien avec le magistrat, Adama Maiga a bénéficié d'une liberté provisoire et est rentré chez lui. L'ex-ministre de la Sécurité sous la Transition est lui retourné dans sa cellule en attendant la suite de cette affaire rendue publique fin décembre dernier.



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé