Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

POLITIQUE

Le jury  du concours international d’architecture pour la conception du mémorial Thomas Sankara a rendu public ce mardi 30 janvier 2018 à Ouagadougou les résultats de leur délibération. Sur quatre projets reçus, c’est celui du cabinet burkinabè d’architecture, Imhotep qui a été retenu. Le coût de son projet est estimé à 24 milliards de F CFA.

En vue de la construction  d’un mémorial Thomas Sankara sur le site du Conseil de l’Entente situé au secteur 3 de la ville de Ouagadougou, le Comité international du mémorial Thomas Sankara a lancé en septembre dernier un concours International d’architecture.  Le jury de sept membres mis en place devait choisir la meilleure proposition parmi l’offre des Avant-projets Sommaires (APS). 

Le jury présidé par Souleymane Zerbo, architecte urbaniste a reçu quatre projets venant du Mali, de l’Allemagne et du Burkina Faso. A l’issue des délibérations et en tenant compte des critères techniques, le jury a retenu le projet proposé par le cabinet d’architecture burkinabè Imhotep. Il a reçu la  note de 79,23. Etant également le seul à atteindre la moyenne de 70 sur 100, il est le seul qui sera primé. Il recevra à cet effet la somme de 15 millions de FCFA. Les trois autres dans le classement sont l’Agence Cauri du Burkina (2), Kéré architecture de l’Allemagne (3) et Soudanaise Etude du Mali (4).

Pour Souleymane Zerbo, le projet d’Imhotep Burkina a été choisi car il obéissait aux normes architecturales en la matière, en matière de voix d’accès, de fluidité et de design. Aussi ce projet a tout simplement séduit le jury car il répondait aux critères définis.

Cependant le jury estime que le cout du projet (24 milliards de F CFA) est très élevé et il ne dispose pas de budget détaillé. Par conséquent, il a recommandé qu’avant contractualisation avec ledit cabinet, cet aspect soit revu.

« Le jury recommande qu’à partir des caractéristiques et solutions techniques définies par le lauréat, que le maitre d’ouvrage fasse appel  à un évaluateur indépendant pour une évaluation contradictoire en vue d’une maitrise du cout réel du projet, pour permettre la planification de sa réalisation »  a dit  M. Zerbo.

Pour le Comité international du Mémorial Thomas Sankara, la désignation d’un cabinet qui devra concrétiser le mémorial est déjà un pas de plus. En effet, avant le comité ne disposait pas d’un projet et d’un budget alors que maintenant c’est chose faite. Selon les membres du comité, désormais il est plus facile de continuer l’appel à contribution populaire car les populations sauront quel est le montant du mémorial et comment il sera construit.

En rappel, les souscriptions pour la construction du mémorial ont été lancées officiellement le 2 décembre 2017 à Ouagadougou. Ce mémorial Thomas Sankara, qui va être construit sur une superficie de quatre hectares, permettra « de sauvegarder, préserver et promouvoir l'héritage politique laissé par le père de la révolution burkinabè » assassiné le 15 octobre 1987. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires  

#1 Christian Adjanohoun 01-02-2018 15:58
Un mémorial pour notre Thomas Sankara c'est une très bonne chose.
Mais cela ne nous rend pas ses restes. Pour faire notre deuil il nous faut ses restes. Et si on proposait quelques milliards aux frères compaore, à gauche. diendere pour nous donner en échange cette précieuse information. Ils savent où est son corps. Qu'ils nous le rendent bon sang !
Citer

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé