Aujourd'hui,
URGENT
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats
Justice: la CPI ordonne le maintien en détention de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo
Colombie: au moins 21 personnes ont été tuées et dix autres blessées  dans un attentat à la voiture piégée, à Bogota
Yémen: les observateurs de l'ONU cibles de tirs à Hodeïda, ils sont sains et saufs, selon les Nations unies (RFI)
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate

POLITIQUE

Le colonel Auguste Denise Barry a été déposé le 3 janvier 2018 à la Maison d'arrêt et de correction des armées (Maca) pour son implication présumée dans un complot visant à renverser le pouvoir en place. Le colonel Barry, ancien ministre de la Sécurité, rejoint ainsi le général Gilbert Diendéré qui avait été incarcéré à la Maca sous la Transition.

Depuis l'interpellation du colonel Auguste Barry le vendredi 29 décembre dernier, rien ne filtre véritablement au niveau de l'enquête sur cette affaire de «tentative de déstabilisation» du pays. Plusieurs personnes ont été entendues par la gendarmerie.

Le colonel Serge Alain Ouedraogo, ex-chef d'état-major adjoint de la gendarmerie a été auditionné et est rentré chez lui après son audition. Le Centre d'études stratégiques en défense et sécurité du colonel Barry a été perquisitionné.

Auguste Denise Barry rejoint ainsi le général Gilbert Diendéré, arrêté puis incarcéré à la Maca depuis le 1er octobre 2015 pour son implication présumé dans le putsch manqué de septembre 2015.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé