Aujourd'hui,
URGENT
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»
Vatican: le pape François se rendra aux Emirats arabes unis en février 2019 où il participera à une rencontre inter-religieuse
G5 Sahel: plus de 1 300 milliards de F CFA (2 milliards d'euros) mobilisés pour le financement du programme d’investissements prioritaires

POLITIQUE

Ceci est un message de l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) à l’occasion de la célébration du nouvel an.


Mes chers compatriotes,
L'année 2017 s'achève. Je sais qu'elle fut rude pour beaucoup d'entre nous. C’est le moment de faire le bilan, de tirer les leçons et d'envisager l'avenir.

Chers frères et soeurs,
Au moment où je m'adresse à vous, j'ai une  pensée chaleureuse pour nos frères et sœurs soldats qui défendent notre sécurité au péril de leurs vies. Depuis bientôt 3 ans, nous sommes victimes d’attaques de tout genre. Cependant, j'ai bonne foi que main dans la main, avec la ténacité légendaire des burkinabè nous arriverons inlassablement à tenir en échec ces agressions multiformes. Pour cela, nous devons taire nos divergences et nos intérêts égoïstes pour n'avoir qu'un seul but, l'intérêt supérieur de notre très cher pays, le Burkina Faso.
 Par ailleurs, ma pensée va vers les malades auxquels je souhaite un bon rétablissement. A nos illustres disparus, je souhaite un repos éternel.

Chers compatriotes,
Cette année a particulièrement été éprouvante pour nos  vaillants cultivateurs du fait de la mauvaise pluviométrie qui a engendré d’importants déficits céréaliers pour notre pays et nos cotonculteurs qui payent un lourd tribut.  Aussi, je tiens à leur manifester ici, ma solidarité et ma compassion.
J’exhorte le gouvernement à être proactif et à prendre dès à présent des mesures vigoureuses contre la famine qui se profile à l’horizon pour nos populations et pour accompagner les cotonculteurs.

Aux Militant(e)s et sympathisant(e)s de L'ADF-RDA, je traduis toute ma gratitude pour les efforts consentis pour la survie et le rayonnement du parti. Bien que le bilan se veut satisfaisant, nous devons rester mobilisés autour de nos idéaux afin d'être à la hauteur des défis futures car nos compatriotes sont à juste titre de plus en plus exigeants.
La gouvernance actuelle ne répond pas aux aspirations du peuple.
A nous de savoir constituer une alternative crédible.
A nous de savoir être à l’écoute.
A nous de savoir porter les aspirations et valeurs de cette jeunesse et de créer les conditions du changement générationel.
Cette conviction nous dicte l’impératif et salutaire désir de changement par, pour et avec les jeunes.
De ce fait, le moment du choix conscient est venu. La jeunesse doit prendre sa place de leader, de gouvernant et non plus de gouverné .Elle tient cette place de par son dynamisme, sa compétence et sa majorité absolue au sein de la population burkinabé.
Alors, le changement générationnel c’est maintenant !
Frères et sœurs, combattants de la démocratie, l’heure est venue de restituer au RDA sa splendeur d’antan et le rôle primordial qu’il a toujours joué sur l’échiquier politique national!

Chers compatriotes,
L'année 2018 s'annonce comme porteuse d'espérance. Ma conviction la plus intime est qu'il nous faut continuer inlassablement à cultiver les valeurs d'intégrité, de paix, d'amour, de concorde et de tolérance, gage d'un avenir radieux pour notre chère patrie le BURKINA FASO.
Aussi chers compatriotes, voudrais-je vous adresser mes vœux les plus sincères et les plus chaleureux de santé, de bonheur et de prospérité pour cette année 2018.

Puisse le Tout Puissant vous consoler et bénir tout un chacun au-delà de ses espérances.
BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2018 !
Que Dieu bénisse le Burkina Faso !
Paix - liberté - Justice

Me Gilbert Noël OUEDRAOGO
Président de l’ADF-RDA
Commandeur de l’Ordre National

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir