Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

Photo: Assemblée nationale

POLITIQUE

Tahirou Barry, l’ex ministre de la Culture des arts et du tourisme a repris ce mardi 19 décembre 2017 son siège de député en remplacement de la député Honorine W. Ouédraogo/Sawadogo et ce en conformité avec l’article 94 de la Constitution.

Tahirou Barry avait démissionné du gouvernement le 26 octobre 2017 car n’étant plus en phase avec les actions engagées par l’exécutif. A la suite de cela, il avait indiqué qu’il introduirait une requête à l’Assemblée nationale pour récupérer son poste de député qu’il avait laissé à sa suppléante après sa nomination au gouvernement comme ministre en charge de la culture. Ce mardi 19 décembre, les députés réunis en séance plénière à l’hémicycle ont accueilli Tahirou Barry et procédé à la validation de son mandat par acclamation. 

« Gloire à Dieu qui m'a permis ce matin de renouer avec ma fonction parlementaire. Je mesure le poids de cette responsabilité sacrée au service du peuple. Je voudrais donc solliciter vos bénédictions pour avoir la force d'assumer pleinement et humblement cette noble mission. Que Dieu vous bénisse et veille sur le Faso » a-t-il posté sur sa page officielle Facebook.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir