Aujourd'hui,
URGENT
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana

POLITIQUE

Le Syndicat national des travailleurs des douanes (Synatrad) a été reçu ce mardi 5 décembre 2017 en audience par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba. Au menu des échanges : l’amélioration des conditions de vie et de travail des douaniers.

Le huis clos entre les douaniers et le chef du gouvernement a duré plus de deux heures. A sa sortie d’audience, Mathias Kadiogo, le secrétaire général du Synatrad, a indiqué que les échanges ont porté sur l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Aussi, cette rencontre avec le chef du gouvernement s’inscrit dans la suite de leur rencontre du 21 septembre dernier.

« C’est une suite de celle que nous avons eu avec le Premier ministre le 21 septembre dernier portant sur les conditions de vie et de travail. Aujourd’hui il était question des conditions de travail (…) Nous avons essayé de scruter les dossiers afin de voir comment nous pouvons  parvenir  à accomplir les missions que le gouvernement voudrait bien confier à la douane pour cette fin d’année et l’année 2018 » a indiqué M. Kadiogo.

Pour ce dernier, qui a refusé de dévoiler les grands points des négociations, les discussions avec le gouvernement évoluent sauf qu’elles n’ont pas été bouclées ce mardi. De ce fait, ses camarades et lui reviendront une prochaine fois pour essayer de poursuivre les concertations. Et c’est à cette prochaine audience, qu’il a promis de communiquer davantage les points sur lesquels il y a eu entente.

En rappel, le jeudi 21 septembre 2017, à l’issue de leur rencontre avec le Premier ministre, Mathias Kadiogo avait indiqué que l’un des points essentiels de leur grief était la prise des textes d’applications relatifs au statut particulier de la douane  adopté en 2015. Il avait expliqué que la prise de ses textes d’application allait permettre aux douaniers, d’être à l’aise dans leur travail et d’être aussi équipés et mieux outillés.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir