Aujourd'hui,
URGENT
Politique: le groupe parlementaire dissident de l'UPC a changé de dénomination et s'appelle désormais Groupe parlementaire RD (UPC)
France: Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat contre le marché de Noël à Strasbourg qui a fait 3 morts, a été abattu par la police
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)

POLITIQUE

Le Syndicat national des travailleurs des douanes (Synatrad) a été reçu ce mardi 5 décembre 2017 en audience par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba. Au menu des échanges : l’amélioration des conditions de vie et de travail des douaniers.

Le huis clos entre les douaniers et le chef du gouvernement a duré plus de deux heures. A sa sortie d’audience, Mathias Kadiogo, le secrétaire général du Synatrad, a indiqué que les échanges ont porté sur l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Aussi, cette rencontre avec le chef du gouvernement s’inscrit dans la suite de leur rencontre du 21 septembre dernier.

« C’est une suite de celle que nous avons eu avec le Premier ministre le 21 septembre dernier portant sur les conditions de vie et de travail. Aujourd’hui il était question des conditions de travail (…) Nous avons essayé de scruter les dossiers afin de voir comment nous pouvons  parvenir  à accomplir les missions que le gouvernement voudrait bien confier à la douane pour cette fin d’année et l’année 2018 » a indiqué M. Kadiogo.

Pour ce dernier, qui a refusé de dévoiler les grands points des négociations, les discussions avec le gouvernement évoluent sauf qu’elles n’ont pas été bouclées ce mardi. De ce fait, ses camarades et lui reviendront une prochaine fois pour essayer de poursuivre les concertations. Et c’est à cette prochaine audience, qu’il a promis de communiquer davantage les points sur lesquels il y a eu entente.

En rappel, le jeudi 21 septembre 2017, à l’issue de leur rencontre avec le Premier ministre, Mathias Kadiogo avait indiqué que l’un des points essentiels de leur grief était la prise des textes d’applications relatifs au statut particulier de la douane  adopté en 2015. Il avait expliqué que la prise de ses textes d’application allait permettre aux douaniers, d’être à l’aise dans leur travail et d’être aussi équipés et mieux outillés.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé