Aujourd'hui,
URGENT
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde

POLITIQUE

Le ministre burkinabè en charge des Affaires étrangères, Alpha Barry a annoncé ce lundi 20 novembre 2017 dans la soirée, la décision du gouvernement burkinabè de rappeler son ambassadeur en poste en Libye pour consultation. Cette décision fait suite aux traitements esclavagistes que subissent des migrants africains dont des Burkinabè en Libye.

Un peu plus tôt M. Barry a avait rencontré le chargé d’affaire de l’ambassade libyenne au Burkina. L’objet a-t-il dit était de lui manifester l’indignation du Burkina face à ces pratiques inhumaines.

«Nous lui avons signifié que le gouvernement burkinabè n’est pas content de ce qui se passe en Libye vis-à-vis des populations et des migrants africains. Le président du Faso a également décidé du rappel de notre ambassadeur à Tripoli pour consultation. Il s’agit du général Abraham Traoré » a indiqué le chef de la diplomatie burkinabè à la presse.

Alpha Barry a également indiqué que le Burkina s’apprêtait à organiser des rapatriements volontaires de ces ressortissants: «à ce jour, on compte une trentaine de Burkinabè qui sont dans les camps en attente de rapatriement. On n’a pas le chiffre exact des Burkinabè qui sont en Libye mais on est toujours informés de ceux qui veulent revenir volontairement au pays ».

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé