Aujourd'hui,
URGENT
Colombie: victoire du candidat de droite, Ivan Duque à la présidentielle (RFI)
Inde: le gouvernement annonce la reprise des opérations militaires au Cachemire
Minefid: les syndicats maintiennent leur première semaine de grève du 18 au 22 juin 2018
Nigéria: au moins 31 morts dans des attaques suicide dans le nord-est
Burkina: plus de 6 milliards de FCFA de l’Union européenne pour booster le secteur de la culture (AIB)
Burkina: un policier a été tué et un assaillant neutralisé au cours de trois attaques perpétrées à l’Est et au Centre-est
RDC: Jean-Pierre Bemba accueilli en Belgique après son acquittement à la CPI
Nigeria: un trafic de sang démantelé à Lagos (RFI)
Burkina: l’Aid el fitr fêtée ce vendredi 15 juin 2018
Football: le Maroc annonce que le pays sera candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2030

POLITIQUE

L’ancien diplomate Léandre Bassolé a été élu ce jeudi 9 novembre 2017, président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN). il remplace Benoît Kambou qui a démissionné de l’institution à cause de graves tensions.

Léandre Bassolé a été désigné par le chef de l'Etat comme commissaire au HCRUN le 27  septembre, après la démission de Benoît Kambou. Il a prêté serment le vendredi 3 novembre dernier à Ouagadougou, devant les personnalités d’institutions et des autorités politiques.

Ce 9 novembre, il a été élu à l'unanimité Président du Haut conseil pour la réconciliation et l'unité nationale, en moins de cinq minutes devant un jury ad hoc composé de Lebda Naaba Baongho et Laurent Monné, respectivement doyen et benjamin des conseillers.

Le nouveau président Léandre Bassolé a félicité et remercié le président par intérim Younoussa Sanfo qui, depuis deux mois, conduit le navire de la structure de réconciliation. Il a par ailleurs invité les conseillers à travailler main dans la main dans le but d'assurer leur noble et exaltante mission de réconciliation, qui tout de même reste exigeante et ardue.

Diplomate de carrière, Léandre Bassolé a un riche parcours derrière lui. Il a notamment été le représentant spécial du Secrétaire général de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) au Burundi de 1994 à 1996, dans le cadre de la Mission internationale d'observation au Burundi (MIOB).

Il a aussi occupé les fonctions de représentant permanent du Burkina Faso au Nations Unies (1983-1986); Chef du département politique de la Mission des Nations Unies en Éthiopie et en Érythrée (Minuee); et, plus récemment, Directeur du Bureau du Représentant spécial des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest (Onuwa).

Installés le 22 mars 2016, les membres du HCRUN ont cinq ans pour rechercher et situer les responsabilités sur les crimes et toute autre violation grave de droits humains à caractère politique.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Le 31 mai 2018, l’Assemblée nationale a adopté un nouveau code pénal qui abolit la peine de mort au Burkina Faso. Pour vous, c'est:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé