Aujourd'hui,
URGENT
Justice: la deuxième promotion de l’Ecole nationale de la Garde de sécurité pénitentiaire (119 éléments) a effectué sa sortie ce 17 octobre
football : le Mali se qualifie pour les quarts de finale de la coupe du monde des cadets en battant l'Irak (5-1).
Togo: des heurts éclatent entre populations et forces de l’ordre après l’arrestation d’un imam proche de l’opposant Tikpi Atchadam.
Côte d'Ivoire: des douaniers «tabassés» et mis aux arrêts au premier jour d'une grève (koaci.com)
Soum:  des individus armés ont attaqué lundi le service environnemental de Belehede, sans faire de victimes.
Soum: deux armes et deux motos emportés dans l'attaque lundi soir du service environnemental de Belehede.
Médias : 78 542 673 FCFA accordés à la presse écrite au titre de la subvention 2017 de l'Etat à la presse privée.
Médias : 242 587 951 FCFA octroyés à la presse audiovisuelle au titre de la subvention 2017 de l'Etat à la presse privée. 
Medias: 35 829 376 FCFA alloués à la presse en ligne au titre de la subvention 2017 de l'Etat à la presse privée.
Médias:  31 040 000 FCFA octroyés à la presse écrite en langue nationale au titre de la subvention de l'Etat à la presse privée 2017.

POLITIQUE

Lors d’une réunion tenue le 10 octobre 2017, les partis politiques membres du Cadre de concertation du Chef de file de l’opposition ont apporté leur soutien à l’Union pour le progrès et le changement, secouée par une crise interne. 

«Les partis politiques membres du Cadre de Concertation du Chef de file de l’Opposition ont tenu une rencontre régulière, ce Mardi 10 Octobre 2017 au siège du CFOP. Présidée par M. Zéphirin Diabré, Chef de file de  l’opposition, cette rencontre avait les points suivants inscrits à son ordre du jour :

1)    Situation Nationale
2)    Divers

Au titre de la situation nationale
L’opposition politique a examiné  la situation qui prévaut au sein de l’UPC où des députés visiblement instrumentalisés par le pouvoir du MPP, ont décidé de démissionner du groupe parlementaire UPC pour constituer un autre groupe dont la finalité évidente est de soutenir le MPP.

Les partis politiques membres du CFOP condamnent énergiquement cet acte de dissidence qui  ne repose sur aucun fondement sérieux. Ils réaffirment leur solidarité et leur soutien indéfectible à l’UPC, et l’exhortent à user de toutes les voies de recours pour défendre ses droits.

Pour l’opposition, on assiste au retour des vielles méthodes de déstabilisation des partis d’opposition, méthodes dont  les ténors actuels du MPP étaient déjà les champions sous l’ancien régime.

Le retour de ces pratiques nauséabondes de nomadisme politique est  de nature à nuire gravement à l’image de la classe politique dans son ensemble, dans un pays qui espérait être gouverné dans le respect des acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 Octobre 2014.

L’opposition politique sera solidaire de l’UPC dans toutes les initiatives qu’elle pourrait être  amenée à prendre dans cette affaire.
Au titre des divers

Les participants ont été informés d’initiatives diverses prises ou à venir de la part de partis politiques membres du CFOP.
Commencée à 18h, la rencontre s’est terminée à 20h dans une ambiance de grande cordialité.»

Le service de communication du Chef de file de l’Opposition politique

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Les députés démissionnaires du groupe parlementaire de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) doivent purement et simplement rendre leur mandat et quitter le parti.

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé