Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

POLITIQUE

La prochaine édition du Rebranding Africa Forum (RAF) devrait se tenir pour la première fois en Afrique, au Burkina Faso précisément, les 5 et 6 octobre 2018. C’est Thierry Hot, le fondateur du RAF, qui en a fait l’annonce vendredi 6 octobre, à la clôture de l’évènement à Bruxelles.

«Je vais annoncer au président Roch Marc Christian Kaboré que le prochain RAF se tiendra à Ouagadougou les 5 et 6 octobre 2018». Voilà l’annonce faite ce 6 octobre 2017 par Thierry Hot, le fondateur du RAF. Ce sera la première fois depuis sa création en 2014, que l’évènement se tient en dehors de Bruxelles, la capitale belge. Le thème est déjà connu: "Défis et opportunités de la révolution verte en Afrique".

Cette année, le Rebranding Africa Forum s’est consacré à «l’exploration d’une meilleure articulation entre la démographie africaine, tantôt considérée comme son principal atout, tantôt comme son handicap majeur, et les systèmes financiers, régulièrement accusés de ne pas jouer adéquatement leur partition en vue du développement de l’Afrique».

Il s’est achevé par la récompense de personnalités qui, par leurs actions quotidiennes dans leurs domaines d’intervention respectifs, tracent les sillons du développement et amènent les autres à changer leur regard sur notre continent.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir