Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

POLITIQUE

La Convention des organisations de la société civile pour une observation domestique  des élections (Codel) a lancé officiellement ses activités ce jeudi 5 octobre 2017 à Ouagadougou. A compter de ce jour, la Codel s’engage dans le suivi et le contrôle citoyen des politiques publiques et du programme présidentiel. La Codel, nouvelle version, a été présentée à la presse ce jeudi par son président, Me Halidou Ouédraogo. 

La Codel s’investira désormais dans les activités de promotion, de protection des droits de l’homme et du développement, de suivi des politiques publiques, d’animation de la plateforme de veille citoyenne, Présimètre, et de renforcement des capacités de ses membres pour une meilleur contribution à l’édification de l’Etat de droit.

Pour Me Halidou Ouédraogo, face aux multiples défis que devra surmonter le Burkina, il était impératif que la Codel et ses partenaires puissent continuer leur travail en suivant la mise en exécution des politiques publiques dans le cadre de la reddition des comptes.

«Dans ce cadre, la Codel, héritière des luttes des OSC, s’implique. Elle a noté qu’après les élections, tous n’est pas fini. Alors elle s’est mise au travail et participe à la construction de l’Etat de droit. Elle œuvre, avec ses membres et ses partenaires, à l’édification de l’Etat de droit et investit les plateformes de veille et de formation des citoyens, de légitimer ses actions et œuvrer à les pérenniser » a-t-il expliqué.

La Codel estime donc qu’après l’observation des élections et la proclamation des résultats, tout n’est pas fini. Après l’élection, il faut que les nouvelles autorités puissent implémenter les politiques qu’elles ont promis aux citoyens. Par conséquent, le suivi de la mise en place de ces politiques devient impératif. Raison pour laquelle, la Codel est partie prenante dans la plateforme Présimètre qui est un programme de redevabilité politique et socioéconomique s’appuyant sur le monitoring citoyen des politiques publiques et les technologies de l’information et de la communication.

« Dans le cadre de la mise en œuvre du programme du Présimètre, la société civile tient une place qui permet aux citoyens de pratiquer le principe de la reddition des comptes. L’intérêt des gouvernants et des citoyens, permet de renforcer la bonne gouvernance et implique les citoyens dans la gestion de l’Etat et des communautés. Le principe de l’imputabilité et de la redevabilité sont de plus en plus connus et pratiqués dans notre pays, responsables et citoyens s’interpellent et construisent ensemble l’Etat de droit » foi de Halidou Ouédraogo.

Au titre des activités, la Codel prévoit, entre autres, un dialogue citoyen sur la réconciliation nationale avec l’ensemble des acteurs et le gouvernement, une formation des jeunes sur le Présimètre et des  émissions d’interpellations citoyennes. 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir