Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

POLITIQUE

Les élèves gendarmes de la 43ème promotion, au nombre de 739 (dont 25 filles), ont reçu vendredi leurs épaulettes sanctionnant la fin de leur formation au cours d’une cérémonie organisée au Camp Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso.

Discours, baptême de promotion, remise d’épaulettes, passage de flambeau, démonstration de savoir-faire et de savoir-être, parade sont les principaux actes qui ont marqué cette  sortie des élèves de la 43eme promotion de l’école nationale des sous-officiers de la gendarmerie.

Durant deux ans, ces élèves gendarmes ont reçu les notions de base indispensables pour une vie militaire accomplie.  Formés aux notions de police administrative  judiciaire et à la cybercriminalité, ils ont été également préparés à accomplir en toutes circonstances la mission de défense de l’intégrité territoriale jusqu’au sacrifice suprême.
«Je pense que ma promotion est prête pour défendre la nation partout où le peuple sera menacé», a affirmé Drissa Traoré, le major de la promotion.

Pour sa part, le colonel-major Daogo Jean Sosthène Sama, parrain de la promotion, a invité ses filleules à plus de probité «je vous exhorte au dévouement et surtout contentez-vous de votre solde. Gagner votre pain à la sueur de votre front», a conseillé, le colonel-major Sama. 

Pour le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, patron de la cérémonie, l’arrivée de ces sous-officiers dans les rangs de la gendarmerie est une nécessité, surtout en cette période où les défis sécuritaires à relever sont nombreux au Burkina Faso.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir