Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

POLITIQUE

Les élèves gendarmes de la 43ème promotion, au nombre de 739 (dont 25 filles), ont reçu vendredi leurs épaulettes sanctionnant la fin de leur formation au cours d’une cérémonie organisée au Camp Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso.

Discours, baptême de promotion, remise d’épaulettes, passage de flambeau, démonstration de savoir-faire et de savoir-être, parade sont les principaux actes qui ont marqué cette  sortie des élèves de la 43eme promotion de l’école nationale des sous-officiers de la gendarmerie.

Durant deux ans, ces élèves gendarmes ont reçu les notions de base indispensables pour une vie militaire accomplie.  Formés aux notions de police administrative  judiciaire et à la cybercriminalité, ils ont été également préparés à accomplir en toutes circonstances la mission de défense de l’intégrité territoriale jusqu’au sacrifice suprême.
«Je pense que ma promotion est prête pour défendre la nation partout où le peuple sera menacé», a affirmé Drissa Traoré, le major de la promotion.

Pour sa part, le colonel-major Daogo Jean Sosthène Sama, parrain de la promotion, a invité ses filleules à plus de probité «je vous exhorte au dévouement et surtout contentez-vous de votre solde. Gagner votre pain à la sueur de votre front», a conseillé, le colonel-major Sama. 

Pour le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, patron de la cérémonie, l’arrivée de ces sous-officiers dans les rangs de la gendarmerie est une nécessité, surtout en cette période où les défis sécuritaires à relever sont nombreux au Burkina Faso.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir