Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

POLITIQUE

Du 14 au 15 septembre 2017 à Ouagadougou, se tient une rencontre d’échanges entre le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation (MATD) et les exécutifs des collectivités territoriales sur «la contribution des collectivités territoriales à l’opérationnalisation du PNDES». La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce jeudi 14 septembre en présence des différents acteurs concernés.

Depuis son adoption, le Plan national de développement économique et social (PNDES) a fait l’objet de vulgarisation auprès de tous les acteurs du développement parmi lesquels les maires de communes. Axés sur les priorités locales de développement en lien avec les compétences transférées, les Plans locaux de développement (PLD) devraient contribuer fortement à l’opérationnalisation du PNDES. Cependant, selon le ministre Siméon Sawadogo, les Plans régionaux de développement (PRD) et les Plans communaux de développement (PCD) actuels sont antérieurs à la mise en œuvre du PNDES. «Il existe des lacunes liées aux mécanismes de contribution des collectivités territoriales à travers leurs PLD», constate le ministre.

Ce qui justifie la tenue de la présente rencontre d’échanges avec les élus locaux sur le thème «contributions des collectivités territoriales à l’opérationnalisation du PNDES». Et, pour le ministre Sawadogo, «il était donc impérieux de mettre en cohérence les structurations et les orientations stratégiques desdits plans avec celles du PNDES».

Durant ces 48 heures d’échanges, il s’agira, de façon spécifique, de partager avec les exécutifs locaux l’état de mise en œuvre du PNDES, d’approfondir les mécanismes de contribution des collectivités territoriales à l’atteinte des objectifs du PNDES. Aussi, d’échanger avec eux sur les mesures d’accompagnement des collectivités territoriales pour leur contribution à l’atteinte des objectifs du PNDES et enfin d’échanger sur les propositions d’opérationnalisation du dispositif d’appui aux collectivités territoriales.

Cette rencontre sera l’occasion pour le gouvernement, aux dires du ministre Siméon Sawadogo, de donner des orientations précises aux collectivités et leur décliner ses attentes par rapport à la portion des compétences qui leur ont été accordées.

A l’issue de cette première rencontre, d’autres se tiendront dans chaque chef-lieu de région du pays.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé