Aujourd'hui,
URGENT
SITHO 2017 : le Niger, pays invité d’honneur du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou. 
SITHO 2017 : une centaine d'exposants, 25 tours opérateurs et de 50 000 visiteurs sont attendus au Salon du tourisme de Ouagadougou. 
Justice: le dossier du procès intenté par Aly Ouédraogo contre Safiatou Lopez renvoyé au rôle général pour reprogrammation.
ONU : le Burkina condamne les essais nucléaires conduits par la Corée du Nord (Roch Kaboré).
ONU : les essais nucléaires nord coréens, "une menace à la paix et à la sécurité de la péninsule coréenne et du monde" (Roch Kaboré).
Kenya: après l'invalidation des élections des juges "attaqués et menacés" selon David Maraga président de la cour suprême.
Parlement: Alassane Sakandé chez le Mogho Naaba pour «recueillir ses conseils et demander des bénédictions pour le succès de sa mission».
Burkina: «Tourisme interne: enjeux et défis», c’est le thème du 12e SITHO qui se tient du 28 septembre au 1er octobre.
Côte d’Ivoire: 15 ans après la rébellion, Soro dit ne ressentir aucune honte à demander pardon.
ONU: une cinquantaine de pays signent un traité interdisant symboliquement l’arme nucléaire.

POLITIQUE

La justice militaire tient ce jeudi 14 novembre 2017 une audience de confirmation de charges dans le cadre du dossier du putsch tenté par l’ex Régiment de sécurité présidentielle en septembre 2017.

Cette évolution intervient alors que le Burkina Faso s’apprête à commémorer l’an II de cet évènement qui a fait 15 morts et une centaine de blessés. L’audience n’est en principe pas publique, confie une source judiciaire contactée par Fasozine.

En tout, 23 personnes, dont les généraux Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé, ont été formellement inculpées dans ce dossier et une cinquantaine de personnes ont été entendues au titre des témoins ou des parties civiles. Onze chefs d’inculpation pèsent sur le premier contre 5 chefs d’inculpation pour le second.

Les chefs d’inculpation varient en fonction des personnes et sont, entre autres : crime contre l’humanité, attentat, assassinat, recel de cadavre, faux en écriture authentique, etc. Ils encourent de lourdes condamnations, dont la peine de mort.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, Bala Alassane Sakandé est véritablement la personne qu’il faut pour présider l’Assemblée nationale.

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé