Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré s’est rendu ce lundi 21 août 2017 à l’Assemblée nationale. Devant les députés, l’ensemble des corps constitués et autres personnalités, il a procédé à l'ouverture officielle du livre de condoléances consacré à Salifou Diallo, président de l’Assemblée nationale décédé le 19 aout dernier. Pour le président du Faso, l’illustre disparu était « un patriote et un homme de conviction et d’action».

C’est après une brève introduction du 1er vice président de l’institution, Me Bénéwendé Sankara, que le président du Faso a procédé à l’écriture de ses mots de condoléances. Lesdits mots écrits par le chef de l’Etat par ailleurs camarade politique du défunt, ont été lus par Me Sankara.

« La brutale disparition de Salif Diallo, président de l’Assemblée et président également du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) est une lourde perte pour le parlement, pour son parti et pour la nation entière. En saluant sa mémoire en souvenir des combats menés ensemble, je voudrais reconnaître en cet homme un patriote, un homme de conviction et d’action. 30 ans de vie politique ont scellé à jamais nos relations de camaraderie, de fraternité et d’amitié. Toutes mes sincères condoléances à ton épouse, à tes enfants et à toute la grande famille. Ta mémoire restera éternelle. Le seul hommage que nous devons te rendre, c’est tenir haut levé ton idéal de justice et de développement pour ton pays. Salif Diallo, repose en paix et que la terre du Burkina Faso te soit légère » tel est la teneur du message de condoléance du président Kaboré.

A l’issue de cette étape, le livre de condoléance est désormais ouvert pour recueillir les témoignages des personnalités et des citoyens qui ont connu l’homme. Tour à tour, le Premier ministre, les membres du gouvernement et les autres personnalités ont procédé à la signature du livre de condoléance.

Pour le président du Faso, il est impératif de continuer le combat laissé par l’illustre disparu, ce qui constituera un grand hommage à son endroit. « Nous devons continuer le combat pour la consolidation de la démocratie, le combat pour le développement économique et social de notre pays, le combat pour la justice parce que c’est un combat de longue haleine. Au cours du combat, il y a en qui tombent et d’autres qui se relèvent et qui continuent la lutte » a fait savoir Roch Marc Christian Kaboré au cours de sa brève déclaration à la presse.

En rappel, la dépouille mortuaire de Salifou Diallo est attendue ce mercredi 23 août à Ouagadougou. Le cérémonial d’hommage national se tiendra le lendemain 24 août au Palais des Sports de Ouaga 2000. A l’issue de cela, il sera inhumé le vendredi 25 août à Ouahigouya, sa ville natale.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir