Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

POLITIQUE

On disait Guillaume Soro et Salif Diallo en froid depuis l’affaire des supposés échanges téléphoniques entre le premier et l’ancien ministre des Affaires étrangères, Djibril Bassolé, dans le cadre du putsch de septembre 2015. Mais si l’on en croit ce message du chef du Parlement ivoirien, ils s’étaient réconciliés.


«Je viens d'apprendre la douloureuse nouvelle du décès de mon Ami et Frère Salif Diallo, Président de l'Assemblée Nationale du Burkina Faso. Malgré les péripéties parfois difficiles de nos relations politiques ces dernières années, Salif Diallo et moi nous étions parfaitement réconciliés avant cette décision du Destin. C'est notre mérite commun d'avoir su nous transcender pour le Bien Commun de nos deux peuples et de notre sous-continent.

Puisse la Terre de nos ancêtres être légère à ce valeureux militant et cadre politique africain! Puisse le Pardon et la Réconciliation des burkinabé s'accomplir comme nous le souhaitons pour la Côte d'Ivoire, afin que nos peuples épanouis affrontent victorieusement les défis du présent et du futur.

Fraternelles et profondes condoléances à la famille du Président Salif Diallo, au Parlement burkinabé et au Peuple Frère du Burkina Faso! Que Dieu nous bénisse!»

Le Président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire
Guillaume Kigbafori Soro.

Paris, Le 19 août 2017

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé