Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 15 personnes tuées lundi dans un attentat dans l’Etat de Borno.
Football: le Burkina saisit le TAS contre la décision de la FIFA sur la reprise du match Afrique du Sud-Sénégal.
Côte d’Ivoire : de nouveaux affrontements ont opposé lundi les policiers aux étudiants à Abidjan.
Justice: l'audience sollennelle de rentrée aura lieu le 2 octobre 2017 à 10 heures dans la salle des banquets de Ouaga 2000.
PAE/JF : les premiers chèques du Programme d’Autonomisation Economique des Jeunes et des Femmes remis mardi prochain.
Putsch du RSP: l'audience de confirmation des charges a été renvoyée au 6 octobre par la justice militaire.
Assemblée: le chef de file de l’opposition, Zéphirin Diabré, reçu en audience vendredi par le président du Parlement, Alassane B. Sakandé.
Aziz Istanbul:  les travailleurs souhaitent la reprise des activités de ce restaurant fermé après l'attaque terroriste du 13 août 2017 (19 morts)
Côte d'Ivoire: 3 000 bacheliers de s'inscrivent dans les universités du Burkina.
Côte d'Ivoire: 3 000 bacheliers de s'inscrivent dans les universités du Burkina

POLITIQUE

Une délégation de l’Union nationale des Chauffeurs routiers du Burkina, conduite par Monsieur Guy Olivier Ouédraogo, Secrétaire général de la Confédération syndicale burkinabè (CSB), a été reçue en audience ce vendredi 11 août 2017 par son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso.


Le Secrétaire général de la Confédération syndicale burkinabè, Monsieur Guy Olivier Ouédraogo s’est adressé aux médias à l’issue de l’audience. Il a indiqué que les discussions avec le chef de l’Etat ont porté sur la grève illimitée observée par les transporteurs depuis quelques jours. « Le Président nous a demandé de nous remettre au travail et qu’il nous a compris », a dit Monsieur Guy Olivier OUEDRAOGO. Il a souligné que leur « organisation syndicale est responsable et soucieuse du développement socio-économique de notre pays » et que le mot d’ordre de grève illimité a été lancé «à leur corps défendant».

Visiblement, la rencontre avec le chef de l’Etat a calmé les cœurs et les esprits, mettant les chauffeurs routiers dans de bonnes dispositions pour reprendre le volant. « Nous avons compris le message du Président du Faso », a conclu Monsieur Guy Olivier Ouédraogo. L’Union nationale des Chauffeurs routiers du Burkina (UNCRB) est une organisation syndicale affiliée à la CSB.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

NB: après l'audience avec le chef de l'Etat, les routiers ont décidé de lever le mot d'ordre de grève illimitée qu'ils avaient lancé.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, Bala Alassane Sakandé est véritablement la personne qu’il faut pour présider l’Assemblée nationale.

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé