Aujourd'hui,
URGENT
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)
Minefid: le gouvernement va recruter "un personnel d’appoint constitué de retraités et de volontaires" pour suppléer les grévistes
Sport: la Burkinabè Marthe Koala a remporté l’heptathlon au meeting des épreuves combinées de Kladno en République Tchèque
Burkina: plus de 315 000 candidats ont débuté ce lundi 18 juin les épreuves écrites du 1er tour du  BEPC
Ouagadougou: le développement du sport et des loisirs au cœur d’un séminaire international à Ouagadougou du 18 au 20 juin

POLITIQUE

Le ministre de la Sécurité du Ghana, Albert Kan Dapaah effectue une visite de travail et d'amitié de 72 heures au Burkina Faso. Ce mardi 11 juillet 2017, il a été accueilli à sa descente d'avion à la base aérienne 511 de Ouagadougou, par le ministre d'Etat, ministre de la Sécurité Simon Compaoré et le Consul général du Ghana au Faso.



Le programme du séjour de M. Dapaah prévoit une visite de courtoisie à son homologue Burkinabè suivie d'une réunion de travail. Le mercredi 12 juillet 2017, le ministre ghanéen de la sécurité aura des séances de travail avec le directeur général de la police nationale, le chef d'Etat-major de la gendarmerie nationale et le directeur général de l'Agence nationale de renseignement. Il est également prévu une déclaration commune des ministres Burkinabè et Ghanéen en charge de la sécurité.

La Direction de la communication et de la presse ministérielle du ministère de la Sécurité

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Si la grève se prolonge au ministère de l’Économie et des Finances, le gouvernement burkinabè compte faire appel à des retraités et à des volontaires pour assurer la continuité du service. Pour vous, cette décision est:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé