Aujourd'hui,
URGENT
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)

POLITIQUE

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP-au pouvoir) appelle, dans la déclaration qui suit, le gouvernement à ouvrir les informations judiciaires pour permettre aux autorités judiciaires de châtier les coupables à la hauteur de leurs forfaits, après les affrontements entre populations et groupe d’autodéfense à Tialgo.


C’est avec consternation que le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a appris l’affrontement entre Koglwéogo et populations de Tialgo/Sanguie, localité située à 3 kilomètres de Ténado depuis le jeudi 18 mai 2017. Cette série de violences, faut-il le réitérer, est un acte répréhensible aux antipodes de nos valeurs républicaines. L’esprit de tolérance et la symbiose communautaire ont  toujours été nos valeurs cardinales au Burkina Faso.  A ce titre, nous devons les privilégier en toutes circonstances pour favoriser la cohésion sociale, l’unité nationale face à nos défis communs.

A cet effet, le MPP condamne avec fermeté toute forme de justice privée. Il exhorte le peuple burkinabé à consolider la paix sociale et à s’orienter vers les voies de recours légales en cas de nécessité. Le civisme dans nos actes quotidiens est le seul gage de nos libertés individuelles et collectives.

Par conséquent, le MPP présente ses sincères condoléances aux familles endeuillées, souhaitent prompt rétablissement aux blessés. Il appelle le gouvernement à circonscrire cette altercation et à restaurer la quiétude dans les communautés éplorées tout en prenant des mesures drastiques contre toute récidive.

Il exhorte le gouvernement à diligenter les enquêtes appropriées en vue de situer les responsabilités d’une part et d’ouvrir les informations judiciaires d’autre part pour permettre aux autorités judiciaires de châtier les coupables à la hauteur de leurs forfaits.

Le MPP demande à nos structures provinciales de prendre des initiatives communautaires proactives pour favoriser le dialogue social, l’entente et la concertation, conformément à nos idéaux.
 Le MPP en appelle au peuple burkinabé à cultiver nos liens communautaires séculaires qui ont toujours vaincu le temps, tant leur éclat honore toute nation éprise de liberté, de justice et de fraternité.

Démocratie, Égalité, Progrès
Le Secrétaire exécutif national

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé