Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

POLITIQUE

Le 23 mai, se tiendra à Ouagadougou la deuxième session du cadre de concertation et de dialogue entre l’Etat et les organisations de la société civile. Cette session, placée sous le thème « cohésion sociale et mise en œuvre du Plan national de développement économique et sociale (PNDES) : quelles contribution des organisations de la société civile », aura pour patron le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré lui-même. En vue de la préparation de cette importante rencontre, il s’est tenu les 5 et 6 mai 2017 à Bobo- Dioulasso un forum organisé par le Conseil national  des organisations de la société civile.


Ils étaient environ 120 participants, venus des 45 provinces du Burkina Faso, à ce forum. Et il s’est agi d’adopter un document de synthèse de la contribution des OSC aux travaux du cadre de concertation Etat/OSC. L’idée est de créer une synergie d’action entre l’Etat et les OSC face aux défis multiples et multiformes qui se présentent aux acteurs de développement.

Pendant les deux jours de travaux, outre le thème central évoqué plus haut, deux sous-thèmes ont été développés. Le premier sous-thème a porté sur la gouvernance économique dans la mise en œuvre du PNDES et le deuxième sur le nouveau cadre juridique des associations et des fondations.
Institué depuis 2014, la cadre de concertation et de dialogue entre l’Etat et les OSC est un espace d’échange entre les deux parties autour des grandes questions intéressent l’une ou l’autre.




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir