Aujourd'hui,
URGENT
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)
11-décembre: "je renouvelle mon appel à une trêve sociale et à une union sacrée autour des FDS pour vaincre le terrorisme"(Roch Kaboré) 
Politique: le candidat du CDP pour la présidentielle de 2020 connu d'ici le 31 janvier prochain
Algérie: les ex-Premiers ministres Ouyahia et Sellal condamnés pour corruption
Burkina: le gouvernement et le MCC ont signé le 6 décembre 2019 à Ouagadougou l’aide-mémoire du second compact
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 

POLITIQUE

Le 23 mai, se tiendra à Ouagadougou la deuxième session du cadre de concertation et de dialogue entre l’Etat et les organisations de la société civile. Cette session, placée sous le thème « cohésion sociale et mise en œuvre du Plan national de développement économique et sociale (PNDES) : quelles contribution des organisations de la société civile », aura pour patron le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré lui-même. En vue de la préparation de cette importante rencontre, il s’est tenu les 5 et 6 mai 2017 à Bobo- Dioulasso un forum organisé par le Conseil national  des organisations de la société civile.


Ils étaient environ 120 participants, venus des 45 provinces du Burkina Faso, à ce forum. Et il s’est agi d’adopter un document de synthèse de la contribution des OSC aux travaux du cadre de concertation Etat/OSC. L’idée est de créer une synergie d’action entre l’Etat et les OSC face aux défis multiples et multiformes qui se présentent aux acteurs de développement.

Pendant les deux jours de travaux, outre le thème central évoqué plus haut, deux sous-thèmes ont été développés. Le premier sous-thème a porté sur la gouvernance économique dans la mise en œuvre du PNDES et le deuxième sur le nouveau cadre juridique des associations et des fondations.
Institué depuis 2014, la cadre de concertation et de dialogue entre l’Etat et les OSC est un espace d’échange entre les deux parties autour des grandes questions intéressent l’une ou l’autre.




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé