Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 

POLITIQUE

Un arrêté du gouverneur de la région du Sahel restreint la circulation des engins à quatre et deux roues dans quatre localités du nord du Burkina Faso confronté à des attaques de djihadistes.

« La circulation des véhicules à quatre roues, des motos à deux roues, des tricycles et des vélos est formellement interdite dans la bande frontalière comprise entre la frontière du Mali et du Niger au Nord et la ligne délimitée par les localités de Titabé, de Seytenga, de Falangountou et de Tin-Akoff de 17 heures du soir à 6 heures du matin », indique le texte parvenu à Fasozine. La restriction frappe aussi les villes et villages situés dans cette bande aux mêmes horaires. Les ambulances elles doivent présenter un laisser-passer et un ordre de mission.

Certaines localités du nord avaient déjà fait l'objet de restriction de circuler après des cas d'attaques terroristes qui ont causé la mort de près de 80 personnes depuis le début de l'année 2016.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé