Aujourd'hui,
URGENT
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)

POLITIQUE

Le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Jean Martin Coulibaly, et le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, ont procédé à la signature des documents pour la rétrocession des logements des écoles aux communes, ce vendredi 05 mai 2017 à Ouagadougou. C’était au cours d’une cérémonie officielle de remise qui a connu la présence du gouverneur de la Région du centre, le président de l’Association des municipalités du Burkina Faso, les cadres des deux ministères ainsi que les partenaires du système éducatif.


Ce sont au total 17 785 logements d’écoles qui ont été transférés aux collectivités territoriales par le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation. Selon son premier responsable Jean Martin Coulibaly, cet acte qui se situe dans le cadre du transfert des ressources aux collectivités territoriales permettra de « résoudre le problème de non occupation de ces logements construits pour rapprocher les enseignants des écoles, de régler une équation au niveau de l’indemnité de logement, et de soutenir les communes dans le sens où cette gestion pourrait permettre d’acquérir d’autres ressources en les louant à un prix adéquat aux concernés ».

Le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, a pour sa part remercié son collègue en charge de l’éducation pour ce geste qui est d’une importance capitale dans le processus de décentralisation. « Cette cérémonie témoigne de la volonté du gouvernement de respecter ses engagements et cela nous encourage à continuer dans ce processus de décentralisation qui doit pouvoir s’enrichir à chaque fois, par de tels actes », a-t-il soutenu.

Quant à l’AMBF le principal bénéficiaire, son président a confié que ce transfert de patrimoine appelle de la part des maires beaucoup de responsabilités dans la gestion. Armand Roland Pierre Béouindé a rassuré qu’ils vont rapidement faire connaissance de l’état de ces infrastructures et planifier sa gestion et ses affectations, selon les besoins des enseignants.

DCPM/MATD

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé