Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

POLITIQUE

Selon un rapport pas encore officiel de l’Inspection générale des finances (IGF) qui a fuité dans les colonnes du Reporter  du 1er au 14 mai 2017,  un manque de pièces justificatives portant sur des sommes de plus de 230 de FCFA a été enregistré lors d’un contrôle au Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (Siao).


La question a fait l’objet d’une communication ce mercredi en conseil des ministres. D’après le porte-parole du gouvernement, Remis Dandjinou, « Le chef de l’Etat s’est dit extrêmement choqué que cela ait été appris par voie de presse ».

Il a ajouté que Roch Marc Christian Kaboré « a donné des instructions pour que toutes les mesures soient prises afin que toute la chaine de responsabilité puisse répondre. Les personnes incriminées ont jusqu’au 15 mai pour fournir les preuves de l’usage effectif de ces fonds ou de leur réception afin de se déculpabiliser avant que le dossier ne soit transmis à la justice le cas échéant. »

A noter que l’IGF, qui a sommé le Directeur général du SIAO de justifier des frais de missions de plus de 652 000 FCFA, s’intéresse également à l’utilisation de six chèques tirés d’un montant cumulé de 12 millions de FCFA et à la poursuite de l’annulation d’un chèque de près de 31 millions de FCFA.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé