Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

POLITIQUE

Le Général François-Xavier Le Pellotier de Woillemont, Commandant de la Force Barkhane, a été reçu en audience, ce mardi 2 mai 2017, par le Président du Faso. Au menu des échanges, avec le chef de l’Etat, des questions sécuritaires, notamment les priorités du pays en la matière.

Le Général français s’est dit honoré d’avoir été reçu par le Président Roch Marc Christian KABORE, pour échanger sur les questions sécuritaires. Il a signalé l’importance pour lui, en tant que Commandant de la Force Barkhane, « de recueillir l’appréciation du Président du Faso sur les questions sécuritaires et sur les priorités qu’il a ». Ils se sont également penchés sur les dispositifs à mettre en place pour renforcer la coopération entre la Force Barkhane et les Forces burkinabè.

Le Général François-Xavier Le Pellotier de Woillemont est aussi revenu sur le bilan de l’opération qui a permis de neutraliser des terroristes dans la forêt de Foulseré, à la frontière entre le Burkina Faso et le Mali. Selon lui, « cette opération s’inscrit dans une suite d’opérations qu’on mène dans une zone où nous savons que les terroristes viennent se réfugier, la forêt de Foulseré ».

Dans cette zone, une opération conjointe appelée « Panga » avait eu, selon le Commandant de la Force Barkhane, « d’excellents résultats, mais pas définitifs sur l’ennemi ». Le Général français a révélé « que la lutte contre le terrorisme est une œuvre de longue haleine. Et qu’il faut venir et revenir et ensuite laisser une présence permanente ». C’est dans le cadre de la continuité de cette action et sur la base « de renseignements sur la présence d’ennemis » que l’opération victorieuse de Foulseré a permis de neutraliser des terroristes.

Le bilan est donc satisfaisant, indique le Général François-Xavier Le PELLOTIER de WOILLEMONT, même si le but final de cette opération est « de débarrasser les populations des terroristes qui les harcellent, qui les empêchent de vivre une vie normale, la vie que ces populations ont choisie de vivre. Le bilan est positif. Le signe le plus positif pour nous c’est qu’on a des retours des populations qui disent merci. Vous avez traité les terroristes. Pour nous c’est vraiment cela notre réussite ».

 

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir