Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

POLITIQUE

Le tout premier gouvernement panafricain a été dévoilé le 29 Mars 2017 par le Think Tank Kuzaliwa Upya basé en Afrique du sud.  Le ministre burkinabè de la Sécurité, Simon Compaoré, figure dans ce gouvernement de 40 membres et "dirigé" par le Premier ministre Algérien, Abdel Malek Sellal.



D’après le Think Tank Kuzaliwa Upya, les ministres qui figurent dans ce premier gouvernement panafricain ont été «élus par les peuples, appuyés par les sociétés civiles africaines sur les différents sites de l’organisation qui la composent et évalués par des experts suivant la vision de l’agenda 2063 de l’Union africaine, relatif à la renaissance du continent.»

Le « panmerit », organe du Think Tank chargé d’observer et d’évaluer les plénipotentiaires des portes feuilles ministériels sur le continent, a ouvert ses travaux au 1er Décembre 2015 et achevé le 31 Décembre 2016. Au cours de cette période les 54 gouvernements des pays de l’union africaine ont été suivis ensuite évalués selon les critères de performance retenus en sus sur une période séquentielle de trois mois à l’issue de laquelle ont finalement émergé les meilleurs quarante qui forment ce premier gouvernement de l’Afrique.

«Ce premier gouvernement panafricain, résultat d’une année pleine de travail soutenu mobilisera les intelligences, les énergies et les efforts au niveau de la gestion de nos Etas respectifs. Nous sommes persuadés que c’est un instrument qui au fils des années, conduira inévitablement à une Afrique prospère, intégrée et paisible», écrit le Think Tank.

Une remise des distinctions, sous l’appellation de Waziri Wa Africa, se fera selon un calendrier qui sera communiqué ultérieurement.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé