Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

POLITIQUE

Youssef Chaheb, Premier ministre tunisien, séjourne depuis l’après-midi du mardi 4 avril 2017 au Faso. Durant 48 heures, le chef du gouvernement tunisien et la délégation qui l’accompagne porteront un regard particulier sur les relations qui existent entre le Burkina Faso et la Tunisie.


Sur le tarmac de l’aéroport international de Ouagadougou, une délégation gouvernementale avec à sa tête le Premier ministre, Paul Kaba Thieba est venu accueillir la forte délégation tunisienne, conduite par Youssef Chaheb, Premier ministre de la Tunisie. Pour celui-ci, il s’agit là d’une visite d’amitié, au cours de laquelle les échanges porteront sur les questions d’ordre politique et économique. 

Ce déplacement de Ouagadougou, s’inscrit surtout dans le cadre de la redynamisation des relations entre le Burkina Faso et la Tunisie. C’est la raison pour laquelle, explique le chef du gouvernement tunisien, il est accompagné  par «une délégation ministérielle importante et une centaine d’hommes d’affaire tunisiens». Ces hommes d’affaires sont là pour développer des liens économiques et commerciaux avec leurs homologues du Burkina Faso.

Pour sa part, Paul Kaba Thiéba a salué cette présence remarquée de la délégation venue de Tunis. Aux dires du Premier ministre burkinabè, cette rencontre va permettre d’échanger aussi bien sur les questions politiques et diplomatiques, que sur les questions de renforcement de liens économiques. «Nous espérons que cette forte présence d’hommes d’affaires tunisiens va augurer un renforcement substantiel des relations économiques entre nos deux pays, car c’est ce à quoi nous travaillons», précise Paul Kaba Thiéba. 

C’est également le souhait exprimé par Youssef Chaheb, qui soutient qu’en termes de coopération, il y a beaucoup d’éléments positifs qui ont eu lieu les derniers mois, comme l’ouverture de l’ambassade tunisienne à Ouagadougou. Chose qui selon lui, témoigne de la volonté politique de son pays  pour aller vers son environnement africain. «Nous pensons que les relations entre la Tunisie et le Burkina peuvent vraiment se hisser à un niveau beaucoup plus important en matière d’échanges, d’assistance technique, de renforcement de capacités, d’investissements, d’échanges commerciaux», a déclaré le Premier ministre tunisien. 

Avant de se retirer en compagnie de son hôte, Paul Kaba Thiéba a tenu à rappeler que ces relations dont il est question ici, sont appelées à se renforcer et à se développer.  Afin de joindre l’acte à la parole, une séance de travail aura lieu dans la matinée de ce mercredi 5 avril 2017. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir