Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)
Burkina: trois assaillants abattus à Foutouri dans l'Est du pays suite à une «vigoureuse riposte» des soldats (Armée)
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération

POLITIQUE

Le Collectif pour un peuple uni (CCPU) demande au peuple burkinabè de prendre conscience de la situation qu’il vit et la jeunesse en déperdition, à prendre aussi conscience de son avenir. Pour les municipales complémentaires à venir, le CPPU invite la Ceni à une révision générale de la liste électorale pour plus de transparence. Le Comité était face à la presse ce mercredi 29 mars 2017 à Ouagadougou.


Selon le coordonnateur général du CPPU, Abdallah Bafa Ben Aziz Ouattara, le message de cette sortie médiatique est d’interpeller réellement le peuple à prendre conscience de la situation qu’il vit. Aussi, poursuit-il, l’autre objectif de cette conférence de presse est d’appeler la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à réviser la liste électorale et de travailler sereinement dans l’impartialité pour les échéances à venir et «ne pas être partisane comme l’ancienne équipe», dit-il.

«Nous appelons tout Burkinabè de n’importe quel bord et/ou de la diaspora à s’y mettre pour sauver ce beau pays et nous les invitons à une révolution des urnes pour les échéances électorales à venir et à consacrer le vote des uns et des autres aux idées et non au ventre. Nous voulons encourager aussi les candidatures indépendantes tout simplement parce que la confiance est rompue entre le peuple et la classe politique que ce soit de la mouvance, de l’opposition et de la majorité présidentielle», a soutenu le coordonnateur général.

Aux syndicats de tous les bords, M. Ouattara leur demande à s’unir car, ils ont un pouvoir inestimable et ce pouvoir peut amener réellement à changer la donne pour les échéances à venir plutôt que les grèves à répétition qui ne peuvent pas changer les conditions de vie des travailleurs. Par ailleurs, la société civile et l’ensemble de toutes les OSC ont été interpellées à prendre leur «bâton de pèlerin» pour sensibiliser le peuple burkinabè pour des votes utiles afin de «sanctionner ce régime en place» a conclu le coordonnateur général du CPPU.
Ylkohanno Somé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé