Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

POLITIQUE

Djibril Bassolé serait malade depuis quelques temps et sa situation sanitaire nécessiterait son évacuation, selon ses avocats citant son médecin traitant à Ouagadougou. Il souffrirait de problèmes cardiaques et le plateau technique sur place ne permettrait pas la prise en charge adéquate de sa pathologie.


L’inculpé s’est prononcé sur le sujet mardi via Facebook, sur sa page officielle. Dans ledit message, il a demandé à la justice militaire de lui permettre de se soigner. Et à l’endroit de ceux qui craindraient qu’il profite de son évacuation hors du pays pour se dérober de la justice, il a dit ceci : « Je précise à tous ceux qui craignent que j'en profite pour me soustraire à la justice que je n'ai pas pour habitude de me défiler. Je suis le premier à vouloir que la vérité soit établie. Je ferai face à mes responsabilités et, à tous ceux qui se cachent derrière la justice militaire, je leur demande d'en faire autant ».

Le général Djibrill Bassolé, ancien ministre des Affaires étrangères,  est incarcéré depuis septembre 2015 à la Maison d’arrêt et de correction des armées (Maca) dans le cadre de l’enquête sur le putsch manqué de l’ex Régiment de sécurité présidentielle contre les autorités de la Transition en septembre 2015. Il est poursuivi entre autres pour haute trahison et collusion avec des ennemis extérieurs.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir