Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

POLITIQUE

Le maire central de la commune de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé dont la gestion a été critiquée ce mardi 21 mars 2017 par le groupe municipal UPC, a réagi sur le sujet. Joint au téléphone par Fasozine cet après midi, il a réfuté les accusations des conseillers municipaux de l’UPC à son encontre.

Pour le maire cette attitude du groupe municipal UPC est déplorable car « quand on est élu conseiller municipal, il faut plutôt privilégier l’intérêt de la communauté et des populations à la base et non opter pour la politique politicienne ».

Sur le sujet de l’organisation de la fête de fin d’année qui aurait couté la somme de cent millions au budget communal, Armand Béouindé a indiqué que cela est faux.

« L’organisation de cette fête a été entièrement financée par les sponsors et partenaires de la mairie. Rien n’a été prélevé du budget de la commune », a précisé le bourgmestre qui a aussi précisé que cette soirée du réveillon a connu la participation de 30 artistes musiciens burkinabè et deux de la côte d’Ivoire.

En ce qui concerne l’incohérence du budget, l’édile de Ouagadougou a botté également en touche en précisant que le budget a été voté à l’unanimité par tous les conseillers municipaux y compris ceux de l’UPC. Il dit donc ne pas comprendre le fait que ces derniers viennent après pour dénoncer des supposés incohérences.

Outre cela, le maire a laissé entendre que la gestion des mairies obéit à un ensemble de règles régit par la loi. Etant en déplacement pour une mission, il a promis revenir plus en détail sur les accusations faites à son encontre.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé