Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

Une vue de l’assistance au cours de la table ronde (Ph. SM)

POLITIQUE

Sous l’égide du tout nouveau maire, Christophe Sanou,  et dans l’optique d’une mise en œuvre adéquate de son plan de développement, l’arrondissement 5 de la ville de Bobo-Dioulasso a engagé une étude diagnostique portant sur les potentialités et les difficultés de l'arrondissement. Cette étude a donné lieu à l’élaboration d’un document de plaidoyer et de mobilisation des ressources financières qui a été présenté au cours d‘une table ronde aux partenaires techniques et financiers de la commune le mardi 21 mars 2017, en présence des premières autorités locales dont le haut-commissaire de la province du Houet Kouka Jérémie Ouédraogo et le maire central Bourahima Sanou.


Le diagnostic des potentialités et des faiblesses de l’arrondissement 5 de la commune de Bobo-Dioulasso couvre la période 2016- 2020. L’étude a été menée avec l’appui technique de la direction régionale de l’économie et de la planification des Hauts- Bassins.

Première du genre, cette étude diagnostique diligentée par la mairie de l’arrondissement 5 de Bobo-Dioulasso est accompagnée d’un document de plaidoyer et de mobilisation des ressources financières qui s’inscrit en droite ligne du Programme national de développement économique et social (PNDES) et des Objectifs de développement durable (ODD).

Le document de plaidoyer, lui, montre que le besoin de financement des actions de développement de l’arrondissement 5 s’élève à plus de 3,5 milliards de francs CFA pour la période 2017- 2020. La répartition qui colle parfaitement avec les différents axes du PNDES donne un besoin de 375.680.000 F CFA pour la réforme des institutions et la modernisation de l’administration ; 1.930.874.507 F CFA pour développer le capital humain et enfin 1.209.777.958 F CFA pour la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie et les emplois.

Le document de plaidoyer constitue une base de négociation avec l’ensemble des partenaires techniques et financiers de l’arrondissement. Aussi, au cours de la séance de présentation qui a eu lieu le mardi 21 mars dernier à la Maison de la culture monseigneur Anselme Titianma Sanon, le maire Christophe Sanou a insisté sur la nature participative de la démarche. C’est pourquoi il souhaite particulièrement l’implication effective des acteurs locaux.

Convaincu que le développement de l’arrondissement 5 qui couvre six secteurs et six villages rattachés ne peut advenir que dans le cadre d’une action concertée, le maire Christophe Sanou en appelle fortement aux forces vives et partenaires techniques et financiers afin de bâtir ensemble le développement local de manière consensuelle.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir