Aujourd'hui,
URGENT
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)
Minefid: le gouvernement va recruter "un personnel d’appoint constitué de retraités et de volontaires" pour suppléer les grévistes
Sport: la Burkinabè Marthe Koala a remporté l’heptathlon au meeting des épreuves combinées de Kladno en République Tchèque
Burkina: plus de 315 000 candidats ont débuté ce lundi 18 juin les épreuves écrites du 1er tour du  BEPC
Ouagadougou: le développement du sport et des loisirs au cœur d’un séminaire international à Ouagadougou du 18 au 20 juin
Colombie: victoire du candidat de droite, Ivan Duque à la présidentielle (RFI)
Inde: le gouvernement annonce la reprise des opérations militaires au Cachemire
Minefid: les syndicats maintiennent leur première semaine de grève du 18 au 22 juin 2018
Nigéria: au moins 31 morts dans des attaques suicide dans le nord-est

A l’extrême droite, Mariam Sirima Fofana, la correspondante de l’UPC dans le Houet (Ph. SM)

POLITIQUE

Dans la province du Houet, tous les bureaux des différentes instances locales de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) ont été dissouts à cause des mauvais résultats engrangés aux élections municipales et législatives.  Finalement, et dans l’optique d’une dynamisation du parti, c’est une correspondante provinciale qui représente Zéphirin Diabré dans la province. Elle se nomme Mariam Sirima Fofana. Celle-ci a été officiellement installée à son nouveau poste dans la matinée du dimanche 19 mars 2017 à Bobo-Dioulasso.


Au regard des résultats des dernières élections jugés insatisfaisants dans la province du Houet, l’UPC a décidé de dissoudre les bureaux de toutes ses instances locales. C’est un souhait qui a été exprimé par les cadres provinciaux du parti à l’issue de leur dernière conférence en septembre 2016. Une requête entérinée par le bureau national. Et c’est ainsi que le patron du parti Zéphirin Diabré a finalement nommé une correspondante provinciale en la personne de Mariam Sirima Fofana.

Juriste de formation, Mariam Sirima Fofana est chargée de la politique genre au niveau du bureau politique nationale de l’UPC et vice-présidente de l’union nationale des femmes de l’UPC. Elle est par ailleurs coordonnatrice d’une ONG de promotion des droits de la femme.

En décidant de dissoudre les instances de l’UPC dans le Houet, les attentes sont nombreuses et diversifiées, a signifié le député Ali TouIdo qui a lu les deux décisions portant respectivement dissolution des différents bureaux et nomination de Mariam Sirima Fofana comme correspondante provinciale du parti. «On attend d’elle une organisation de fonds en comble» a insisté le député à l’issue de la cérémonie d’installation dimanche dans la matinée.

Contrairement aux attentes et aux efforts sur le terrain, la moisson a été très modeste pour le parti du lion lors des dernières élections. En témoignent les chiffres : un député sur six, 26 conseillers municipaux dans la province lorsque la seule commune de Bobo-Dioulasso en dénombre 205. Aucune mairie à l’issue des élections municipales.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

La mise en œuvre des recommandations de la conférence nationale des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents publics de l’Etat peut-elle mettre fin aux grèves à répétition au Burkina?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé