Aujourd'hui,
URGENT
Mali: le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans revendique l'attaque contre le camp de la Minusma et de Barkhane
Asie: la Corée du Nord annonce la fin de ses essais nucléaires et balistiques (RFI)
Ouagadougou: 6 morts dans une bousculade à l'issue d'un prêche d'un prédicateur musulman
Football: le Français Arsène Wenger va quitter le club anglais d'Arsenal cet été, après vingt-deux saisons
Burkina: le président du Faso a reçu ce jeudi 19 avril les lettres de créances de 15 nouveaux ambassadeurs
Cuba: Miguel Díaz-Canel a été élu ce 19 avril 2018 nouveau président succédant à Raul Castro
Sahel: 216 établissements fermés dont 60 dans la région du Nord soit 20.000 élèves et 895 enseignants hors des classes
Afrique: 8 millions de personnes en insécurité alimentaire en Afrique de l'ouest (RFI)
Nahouri: la police saisit 750 kg de produits prohibés
11-Décembre: «Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère» est le thème retenu pour l'édition 2018

A l’extrême droite, Mariam Sirima Fofana, la correspondante de l’UPC dans le Houet (Ph. SM)

POLITIQUE

Dans la province du Houet, tous les bureaux des différentes instances locales de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) ont été dissouts à cause des mauvais résultats engrangés aux élections municipales et législatives.  Finalement, et dans l’optique d’une dynamisation du parti, c’est une correspondante provinciale qui représente Zéphirin Diabré dans la province. Elle se nomme Mariam Sirima Fofana. Celle-ci a été officiellement installée à son nouveau poste dans la matinée du dimanche 19 mars 2017 à Bobo-Dioulasso.


Au regard des résultats des dernières élections jugés insatisfaisants dans la province du Houet, l’UPC a décidé de dissoudre les bureaux de toutes ses instances locales. C’est un souhait qui a été exprimé par les cadres provinciaux du parti à l’issue de leur dernière conférence en septembre 2016. Une requête entérinée par le bureau national. Et c’est ainsi que le patron du parti Zéphirin Diabré a finalement nommé une correspondante provinciale en la personne de Mariam Sirima Fofana.

Juriste de formation, Mariam Sirima Fofana est chargée de la politique genre au niveau du bureau politique nationale de l’UPC et vice-présidente de l’union nationale des femmes de l’UPC. Elle est par ailleurs coordonnatrice d’une ONG de promotion des droits de la femme.

En décidant de dissoudre les instances de l’UPC dans le Houet, les attentes sont nombreuses et diversifiées, a signifié le député Ali TouIdo qui a lu les deux décisions portant respectivement dissolution des différents bureaux et nomination de Mariam Sirima Fofana comme correspondante provinciale du parti. «On attend d’elle une organisation de fonds en comble» a insisté le député à l’issue de la cérémonie d’installation dimanche dans la matinée.

Contrairement aux attentes et aux efforts sur le terrain, la moisson a été très modeste pour le parti du lion lors des dernières élections. En témoignent les chiffres : un député sur six, 26 conseillers municipaux dans la province lorsque la seule commune de Bobo-Dioulasso en dénombre 205. Aucune mairie à l’issue des élections municipales.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Lors de son discours sur la situation de la Nation prononcé le jeudi 12 avril 2018 devant la représentation nationale, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a promis la fin des délestages d’électricité pour 2019. A-t-il les moyens de tenir promesse?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé