Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: saisie record de 200 tonnes de faux médicaments à Abidjan
Football: le Burkina Faso bat le Soudan du Sud par 2 buts à 1 au titre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2021
Burkina: 32 terroristes neutralisés dans les régions du Centre-nord et du Nord
Sécurité: le Nigeria, le Bénin et le Niger lancent des patrouilles communes aux frontières
Burkina: l'opposition politique demande la levée "pure et simple" de la suspension de trois mois du FPR
5e RGPH: 5 229 contrôleurs et 20 916 agents recenseurs prêts pour l’opération de dénombrement qui débute ce 16 novembre
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays

A l’extrême droite, Mariam Sirima Fofana, la correspondante de l’UPC dans le Houet (Ph. SM)

POLITIQUE

Dans la province du Houet, tous les bureaux des différentes instances locales de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) ont été dissouts à cause des mauvais résultats engrangés aux élections municipales et législatives.  Finalement, et dans l’optique d’une dynamisation du parti, c’est une correspondante provinciale qui représente Zéphirin Diabré dans la province. Elle se nomme Mariam Sirima Fofana. Celle-ci a été officiellement installée à son nouveau poste dans la matinée du dimanche 19 mars 2017 à Bobo-Dioulasso.


Au regard des résultats des dernières élections jugés insatisfaisants dans la province du Houet, l’UPC a décidé de dissoudre les bureaux de toutes ses instances locales. C’est un souhait qui a été exprimé par les cadres provinciaux du parti à l’issue de leur dernière conférence en septembre 2016. Une requête entérinée par le bureau national. Et c’est ainsi que le patron du parti Zéphirin Diabré a finalement nommé une correspondante provinciale en la personne de Mariam Sirima Fofana.

Juriste de formation, Mariam Sirima Fofana est chargée de la politique genre au niveau du bureau politique nationale de l’UPC et vice-présidente de l’union nationale des femmes de l’UPC. Elle est par ailleurs coordonnatrice d’une ONG de promotion des droits de la femme.

En décidant de dissoudre les instances de l’UPC dans le Houet, les attentes sont nombreuses et diversifiées, a signifié le député Ali TouIdo qui a lu les deux décisions portant respectivement dissolution des différents bureaux et nomination de Mariam Sirima Fofana comme correspondante provinciale du parti. «On attend d’elle une organisation de fonds en comble» a insisté le député à l’issue de la cérémonie d’installation dimanche dans la matinée.

Contrairement aux attentes et aux efforts sur le terrain, la moisson a été très modeste pour le parti du lion lors des dernières élections. En témoignent les chiffres : un député sur six, 26 conseillers municipaux dans la province lorsque la seule commune de Bobo-Dioulasso en dénombre 205. Aucune mairie à l’issue des élections municipales.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé