Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des conseillers s’opposent aux projets de délibérations du maire Armand Béouindé
Classement FIFA: le Burkina 6è et toujours dans le Top 10 africain
Diplomatie: le magistrat Brahima Séré nommé ambassadeur du Burkina Faso en Turquie.
Diplomatie:  Oumarou Maïga nommé ambassadeur du Burkina Faso en Afrique du Sud.
Diplomatie:  Benoit Kambou, ex-président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, nommé ambassadeur du Burkina au Tchad.
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D

POLITIQUE

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni), via ce communiqué de presse, fait le point des différentes étapes réalisées dans le cadre de l’organisation des élections partielles du 28 mai 2017. Ledit communiqué  indique également que la réception des dossiers des dossiers de candidatures est prévue du 17 au 19 mars 2017.

« Le 28 mai, les populations de 19 collectivités territoriales sont appelées à élire leur conseillers municipaux.

Chargée de l’organisation et de la supervision de ce scrutin, la CENI s’y attèle depuis la convocation du corps électoral le 1er mars.

Au nombre des actions déjà réalisées, il y a la concertation tenue le 04 mars entre la CENI et les partis politiques, les regroupements d’indépendants et les organisations de la société civile.

Cette rencontre a marqué le démarrage de la désignation des nouveaux membres des démembrements de la CENI que sont : les Commission électorales provinciales indépendantes (CEPI), les Commissions électorales communales indépendantes (CECI), et une Commission électorale indépendante d’arrondissement.

Les commissaires de la CENI ont tous bénéficié d’une formation à la réception, à la validation et à la collecte des dossiers de candidatures. Depuis le 08 mars, ils sont sur le terrain dans les communes concernées par ces élections. Ils ont ainsi pu procéder à l’installation effective des démembrements, puis à leur formation afin de les rendre aptes à accomplir la mission qui leur est assignée par le Code électoral.

A compter du 17 mars, le processus entre dans une autre phase importante, avec l’ouverture de la réception des dossiers de candidatures, qui se poursuivra jusqu’au 19 mars à minuit. 

En interne, des équipes techniques sont à pied d’œuvre pour la mise à jour et la reproduction des documents électoraux.

Dans l’ensemble, « le processus se passe bien », constate le président. Il réitère son appel aux acteurs de ce processus électoral à s’investir pour que le vote du 28 mai se déroule dans la quiétude, « parce que c’est ce que les Burkinabè attendent de chacun de nous ».

 

Direction de la Communication 

et de l’Education citoyenne

Tél. 25 30 16 03 »

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir