Aujourd'hui,
URGENT
Kenya: après l'invalidation des élections des juges "attaqués et menacés" selon David Maraga président de la cour suprême.
Parlement: Alassane Sakandé chez le Mogho Naaba pour «recueillir ses conseils et demander des bénédictions pour le succès de sa mission».
Burkina: «Tourisme interne: enjeux et défis», c’est le thème du 12e SITHO qui se tient du 28 septembre au 1er octobre.
Côte d’Ivoire: 15 ans après la rébellion, Soro dit ne ressentir aucune honte à demander pardon.
ONU: une cinquantaine de pays signent un traité interdisant symboliquement l’arme nucléaire.
Politique: le Cadre d’expression démocratique maintient son "grand meeting de veille citoyenne" le 7 octobre, malgré les vives critiques. 
Hadj 2017: une première vague de plus de 400 pèlerins burkinabè de retour à Ouagadougou, 10 décès enregistrés.
Nécro: Pascal Tiiga Ouédraogo, l'ancien maire de l'arrondissement de Sig Nongin, est décédé mercredi.
Sport : Cuba veut apporter son expertise en boxe et en athlétisme, selon le ministre cubain des Sports.
Burkina:  le président de la BAD, Dr Akinwumi Adesina, en visite officielle du 27 au 29 septembre 2017.

POLITIQUE

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni), via ce communiqué de presse, fait le point des différentes étapes réalisées dans le cadre de l’organisation des élections partielles du 28 mai 2017. Ledit communiqué  indique également que la réception des dossiers des dossiers de candidatures est prévue du 17 au 19 mars 2017.

« Le 28 mai, les populations de 19 collectivités territoriales sont appelées à élire leur conseillers municipaux.

Chargée de l’organisation et de la supervision de ce scrutin, la CENI s’y attèle depuis la convocation du corps électoral le 1er mars.

Au nombre des actions déjà réalisées, il y a la concertation tenue le 04 mars entre la CENI et les partis politiques, les regroupements d’indépendants et les organisations de la société civile.

Cette rencontre a marqué le démarrage de la désignation des nouveaux membres des démembrements de la CENI que sont : les Commission électorales provinciales indépendantes (CEPI), les Commissions électorales communales indépendantes (CECI), et une Commission électorale indépendante d’arrondissement.

Les commissaires de la CENI ont tous bénéficié d’une formation à la réception, à la validation et à la collecte des dossiers de candidatures. Depuis le 08 mars, ils sont sur le terrain dans les communes concernées par ces élections. Ils ont ainsi pu procéder à l’installation effective des démembrements, puis à leur formation afin de les rendre aptes à accomplir la mission qui leur est assignée par le Code électoral.

A compter du 17 mars, le processus entre dans une autre phase importante, avec l’ouverture de la réception des dossiers de candidatures, qui se poursuivra jusqu’au 19 mars à minuit. 

En interne, des équipes techniques sont à pied d’œuvre pour la mise à jour et la reproduction des documents électoraux.

Dans l’ensemble, « le processus se passe bien », constate le président. Il réitère son appel aux acteurs de ce processus électoral à s’investir pour que le vote du 28 mai se déroule dans la quiétude, « parce que c’est ce que les Burkinabè attendent de chacun de nous ».

 

Direction de la Communication 

et de l’Education citoyenne

Tél. 25 30 16 03 »

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, Bala Alassane Sakandé est véritablement la personne qu’il faut pour présider l’Assemblée nationale.

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé