Aujourd'hui,
URGENT
Kenya: après l'invalidation des élections des juges "attaqués et menacés" selon David Maraga président de la cour suprême.
Parlement: Alassane Sakandé chez le Mogho Naaba pour «recueillir ses conseils et demander des bénédictions pour le succès de sa mission».
Burkina: «Tourisme interne: enjeux et défis», c’est le thème du 12e SITHO qui se tient du 28 septembre au 1er octobre.
Côte d’Ivoire: 15 ans après la rébellion, Soro dit ne ressentir aucune honte à demander pardon.
ONU: une cinquantaine de pays signent un traité interdisant symboliquement l’arme nucléaire.
Politique: le Cadre d’expression démocratique maintient son "grand meeting de veille citoyenne" le 7 octobre, malgré les vives critiques. 
Hadj 2017: une première vague de plus de 400 pèlerins burkinabè de retour à Ouagadougou, 10 décès enregistrés.
Nécro: Pascal Tiiga Ouédraogo, l'ancien maire de l'arrondissement de Sig Nongin, est décédé mercredi.
Sport : Cuba veut apporter son expertise en boxe et en athlétisme, selon le ministre cubain des Sports.
Burkina:  le président de la BAD, Dr Akinwumi Adesina, en visite officielle du 27 au 29 septembre 2017.

POLITIQUE

Le samedi 04 mars 2017, une délégation de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), conduite par Madame Henriette Zoumbaré/Zongo, député  du Boulkiemdé et correspondante du parti dans cette province, est allée à la rencontre des militants de Nanoro. La mission visait, entre autres, à installer les structures renouvelées du parti dans cette commune.


Arrivée à Nanoro aux environs de 10 heures, la délégation a tout d’abord rendu une visite de courtoisie à Sa Majesté le Naaba KARFO, chef traditionnel de la localité.
Place ensuite à la rencontre, au centre polyvalent de Nanoro où de nombreux militants attendaient. Après le mot de bienvenue des responsables locaux à la délégation, Mme Henriette ZOUMBARE /ZONGO a pris la parole. Elle a noté qu’il était  de son devoir, au nom du Bureau politique national, de féliciter et d'encourager  les militants et sympathisants, et surtout de les accompagner à poursuivre l'ancrage du parti à travers la mise en place des structures communales du parti.

La moitié des échanges  entre  la délégation et les militants, ont porté sur la vie de l’UPC. La vision et les positions du parti ont été expliquées dans une parfaite maitrise de la langue mooré, par l’honorable Henriette ZOUMBARE. En outre, la délégation est revenue sur le mémorandum de l’Opposition sur l’an I du pouvoir de  Roch Marc Christian KABORE.

A la suite à ces riches échanges, le renouvellement de la sous-section s’est déroulé dans une bonne atmosphère empreinte de convivialité. Le consensus a été privilégié dans la désignation des membres de la sous-section et des unions de jeunes et de femmes. Des militants engagés et déterminés ont ainsi été chargés d'animer la vie du parti dans la commune de Nanoro.

A la fin du processus, le Secrétaire général nouvellement installé, Monsieur Saidou KONDOMBO, a pris l'engagement de mettre «  le moteur du changement  en marche à Nanoro et ses 14 villages».
Madame Henriette ZOUMBARE /ZONGO a exhorté  les militants, particulièrement les membres des structures, à mériter la confiance placée en eux et à être des exemples au quotidien en cultivant l’humilité et la tolérance.

Au terme de la rencontre, la correspondante de l’UPC/Boulkiemdé a appelé l’Union communale des femmes à trouver une date pour des échanges avec une structure de microfinances autour de leurs activités génératrices de revenus(AGR). Elle a précisé que les organisations actives et dynamiques seront sélectionnées pour la phase pilote. Il faut noter que cette expérience est effective à Koudougou où Henriette ZOUMBARE /ZONGO accompagne les femmes dans leurs projets. Pour elle, au-delà des questions d’organisation et de gestion des structures locales, il est nécessaire  pour les leaders du parti du vrai changement de soutenir les efforts des militants visant à améliorer leurs conditions de vie.

Le Secrétariat national à l’information et à la communication de l’UPC


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, Bala Alassane Sakandé est véritablement la personne qu’il faut pour présider l’Assemblée nationale.

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé