Aujourd'hui,
URGENT
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde
Soudan: retour au calme à Khartoum malgré la suspension des pourparlers
Burkina: 88 conventions à hauteur de 1 176 milliards de F CFA signées en 2018 (Discours sur la situation de la nation)
Burkina: le Premier ministre Dabiré a exposé ce jeudi 16 mai son discours sur la situation de la nation, pour lui le bilan est plutôt satis
Niger: 17 militaires tués et 11 autres  portés disparus au cours d'une embuscade à Baley Beri, près de la frontière avec le Mali
Burkina: au moins 8 personnes ont perdu la vie le samedi 11 mai sur l’axe Bittou-Cinkansé-frontière du Togo
USA: la messagerie WhatsApp infectée par un logiciel espion israélien
Russie: Vladimir Poutine souhaite «rétablir des relations complètes» avec Washington

POLITIQUE

Se sentant visé par le communiqué de la Nafa qui le rendrait responsable de la dégradation de l’état de santé du général Djibril Bassolé, actuellement détenu pour son implication présumé dans le putsch de 2015, le MPP, parti au pouvoir, répond. 


«Par voie de presse, comme tous les citoyens Burkinabé les militants du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP)  ont appris la dégradation de l’état de santé du Général Djibril BASSOLET, actuellement détenu à la MACA. Un communiqué émanant de la NAFA, accuse expressément le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP)  d’être responsable de cette situation du Général BASSOLET.

Ce communiqué demande la cessation immédiate de l’instrumentalisation du dossier Djibril BASSOLET par le pouvoir du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP).
Cette affirmation  accusant notre parti est gratuite et sans fondement. Le MPP n’a de cesse d’affirmer son principe d’attachement à l’indépendance de la justice. Faut-il le rappeler si besoin en était que l’arrestation de Djibril BASSOLET s’est opérée avant l’avènement du Mouvement du Peuple pour le Progrès(MPP) au pouvoir.

Aussi, tient-il à  réaffirmer qu’il  n’est ni de près ni de loin concerné par son arrestation et encore moins par son état de santé. Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) rejette catégoriquement les allégations mensongères et outrancières de la NAFA.

En dépit de nos divergences politiques et idéologiques avec la NAFA, le MPP souhaite un prompt rétablissement au Général Djibril BASSOLET.»

Le secrétariat à l’Information et à la Communication

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé