Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)
Togo: le président Faure Gnassingbé investi candidat par son parti pour la présidentielle du 22 février 2020
Irak: «Plus d'une douzaine de missiles» ont été tirés par l'Iran contre deux bases utilisées par l'armée américaine (Pentagone)

Afin de relever les défis auxquels le secteur agricole fait face depuis quelques années,  le ministère de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques (MAAH) a multiplié les efforts de soutien aux dispositifs d’appui-conseil aux producteurs. Il a décidé d’accompagner les directions régionales de l’agriculture et les producteurs agricoles avec des appuis matériels, financiers et logistiques. La cérémonie officielle de remise officielle a eu lieu ce vendredi 27 avril 2018 au sein du ministère.

Le procès du putsch manqué de septembre 2015 devait aborder le fond du dossier avec le début de l’interrogatoire des accusés le 6 avril dernier. Mais sitôt ouverte, l’audience a été  suspendue et renvoyée au 9 mai prochain, le temps de permettre au bâtonnier de l’ordre des avocats de commettre d’office d’autres avocats pour défendre les accusés dont les conseils se sont déportés. Ce vendredi 27 avril 2018, un collectif de 8 associations de la société civile à travers une conférence de presse, exige que le procès soit conduit à son terme, mais aussi, qu’il soit retransmis en direct sur les antennes de la télévision nationale.

Shirley Ho-Vicario est le nouvel Ambassadeur des Philippines accrédité au Burkina Faso avec résidence à Abuja (Nigeria). Madame Ho-Vicario a présenté ses lettres de créance au Président du Faso, le jeudi 19 avril 2018 au cours d’une audience solennelle.

Présents à Ouagadougou, dans le cadre d’une rencontre qui se tient les 26 et 27 avril 2018, les ministres en charge des Affaires religieuses des pays du G5 Sahel ont été reçus en audience par le président du Faso.

Peu avant l’entame des travaux du Conseil des ministres de ce mercredi 25 avril 2018, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, a lancé un appel aux populations afin que le paludisme puisse être vaincu au Burkina Faso d’ici 2030.

Le comité de veille du Conseil national de la Transition (CV/CNT), à travers une conférence de presse animée ce mercredi 25 avril 2018, a donné sa lecture de la situation politique nationale et sa position sur des questions d’importance de l’actualité sociopolitique du pays.

Quoiqu’opposé à une perte de souveraineté de l’Etat dans ce secteur stratégique des télécommunications, le Syndicat national des télécommunications (Synatel)  pense que s’il y avait une nécessité absolue pour le gouvernement de céder les 10% du capital de l’Etat burkinabè, il aurait pu le faire à des investisseurs nationaux. Le Synatel interpelle donc le chef de l’Etat, Roch Marc Kaboré dans ce communiqué. 

Le Syndicat des travailleurs de l’action sociale (Syntas) observe un arrêt de travail de 96 heures depuis le 24 avril 2018. Une grève qui selon Juste Koumara Logobana, secrétaire général du Syntas, est suivie à 90% par les travailleurs sur l’ensemble du territoire burkinabè.

Le tribunal de Djibo, dans le nord du Burkina Faso,  est fermé «jusqu‘à nouvel ordre» pour «raisons de sécurité». Les magistrats de cette zone craignent d’être la cible de djihadistes.

Du  23 au 24 avril 2018 s’est tenu au siège du Conseil supérieur de la magistrature à Ouagadougou, la première session extraordinaire au titre de l’année 2018 dudit Conseil. Voici un compte-rendu.

Au cours de la conférence de presse de lancement de la 15ème édition de la biennale de l’artisanat africain, la présidente du conseil d’administration du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (Siao), Sétou Compaoré est revenue  sur l’affaire dite de «malversations financières de 251 millions au Siao». Selon Mme Compaoré, «le dossier est entre les mains de la chambre correctionnelle de la Cour d’appel de Ouagadougou et suit son cours normal.»

Pour mieux comprendre les conditions de vie des jeunes du Burkina Faso, leurs aspirations profondes et leurs formes d’expression tout comme pour améliorer les stratégies d’action et de plaidoirie, l’Organisation démocratique de la jeunesse du Burkina (ODJ) a réalisé en 2014 une étude.  Le lundi 23 avril 2018 à Ouagadougou, les résultats de cette étude ont été partagés avec les hommes des médias.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé