Aujourd'hui,
URGENT
Togo: Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020
Burkina: quatre militaires et un policer tués dans deux attaques terroristes dans la région du Nord
Burkina: l'UNFPA commémore ses 50 ans sous le signe de l'élimination des mutilations génitales féminines 
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019

Le président du CDP, Eddie Komboigo

Arrêt prématuré, à Bobo-Dioulasso, des premières journées parlementaires du Congrès pour le Démocratie et le Progrès (CDP) ce vendredi 02 mars 2018.  Et pour cause, la double attaque terroriste dont a été victime le Burkina Faso à Ouagadougou ce même jour.

Après l’attaque du 2 mars 2018 qui a couté la vie à 8 militaires burkinabè, le ministre en charge de la Femme, Laurence Ilboudo / Marshall appelle les femmes à célébrer le 8-Mars, fête de la femme, dans la sobriété et le recueillement.

Ce communiqué du chef d'Etat-major particulier de la présidence du Faso explique les circonstances dans lesquelles un homme a été abattu dans la nuit du 3 au 4 mars 2018 par la garde présidentielle.

La coalition djihadiste active dans le nord du Mali, Nusrat al-Islam wal-Muslimin a revendiqué les attaques qui ont secoué la capitale burkinabè le vendredi 2 mars dernier. Dans un message envoyé au site mauritanien Alakhbar, la coalition djihadiste a affirmé avoir agi en réponse à la mort de plusieurs de ses leaders dont le chef djihadiste Mohamed Hacen Al-ançari dans un raid de l’armée française dans le Nord mali. Face à cette barbarie qui a fait 16 morts dont 8 assaillants et 80 autres blessées, certains Burkinabè appellent à l’unisson. Il s’agit notamment de Hervé Ouattara président du mouvement Citoyens Africains pour la renaissance et représentant du Front Anti CFA au Burkina Faso et de Me Arouna Savadogo, président du Tocsin joint au téléphone par Fasozine.

Une délégation gouvernementale conduite par le chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba et les responsables des forces de défense et de sécurité ont rendu visite ce samedi 3 mars 2018 aux personnes blessées à l’issue des attaques terroristes du vendredi 2 mars dernier.

Nusrat al-Islam wal-Muslimin, la coalition djihadiste active dans le nord du Mali, a revendiqué les attaques qui ont secoué vendredi la capitale burkinabé, Ouagadougou, selon le site mauritanien généralement bien renseigné, Alakhbar.

Ce samedi 3 mars, soit le lendemain de l’attaque terroriste de l’Etat-major général des armées, le chef du gouvernement Paul Kaba Thiéba et les responsables de l’armée se sont rendus au lieu de l’attaque afin de constater de visu les dégâts causés par « les forces du mal ».

Dans cette déclaration, l'Union européenne exprime ses sincères condoléances aux familles des victimes de l’attaque terroriste du 2 mars 2018 à Ouagadougou. L’UE exprime son entière solidarité au gouvernement ainsi qu'à l'ensemble du peuple burkinabè, sa détermination à appuyer le Burkina Faso ainsi que les Etats de la région dans leur lutte contre le terrorisme, au niveau national ainsi que dans le cadre du G5 Sahel et de sa force conjointe.

Le vendredi 2 mars, l’ambassade de France a été la cible d’une attaque terroriste en simultanée avec l’Etat-major général des armées du Burkina Faso. Lors d’une visite sur le lieu d’attaque d’une délégation gouvernementale burkinabè conduite par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba ce samedi 3 mars 2018, le diplomate français a réaffirmé la volonté de son pays de rester aux côtés du Burkina Faso pour  lutter contre ce phénomène.

Dans ce communiqué, le chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré, tout en saluant la bravoure des forces de défenses et de sécurité a invité le peuple burkinabè à affronter le terrorisme dans l’unité.

Ce vendredi 2 mars 2018, deux attaques quasi-simultanées ont visé l’ambassade de France au Burkina et l’Etat major général des armées. Le bilan provisoire dressé par le ministre en charge de la sécurité fait état de 8 militaires burkinabè tués sur les deux sites visés et 80 blessés. Selon Clément P. Sawadogo, les forces de sécurités ont neutralisé les 8 assaillants à l’origine de cette double attaque.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé