Aujourd'hui,
URGENT
France: Alexandre Benalla et les quatre autres suspects mis en examen
Politique: Zéphirin Diabré reconduit à la tête de l'UPC pour un mandat de 4 ans
Football: les Étalons juniors se qualifient pour la phase finale de la Can U20 2019 en battant le Gabon par le score de 1 à 0
Burkina: 5 800 000 tonnes de céréales attendues pour la campagne agricole 2017-2018 (Ministre de l'agriculture)
CSC: Mathias Tankoano élu président, Aziz Bamogo à la vice-présidence
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)

Le  samedi 26 mai 2018 à Pékin, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération,  Alpha Barry et son homologue chinois, le Ministre des affaires étrangères, Conseiller d’Etat Wang Yi ont posé l’acte qui marque solennellement la reprise des relations diplomatiques entre la République populaire de Chine et le Burkina Faso.

Ce vendredi 25 mai 2018, le ministre en charge de la Solidarité nationale, Laurence Ilboudo/Marshall et celui de la Communication, Rémis Fulgance Dandjinou étaient face aux hommes de médias pour se prononcer sur des sujets d’actualités nationales. 

Suspendu le 9 mai dernier, le procès du putsch manqué a repris ce vendredi 25 mai 2018. Dès son ouverture, l’audience a de nouveau été renvoyée au mardi 12 juin 2018 pour le début des interrogatoires des accusés.

Le 27 janvier dernier, le gouvernement a signé un protocole d’accord avec la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE). Quatre mois après, la CNSE fait le point de la mise en œuvre des engagements pris. C’était à travers une conférence de presse ce vendredi 25 mai 2018 à la bourse du travail de Ouagadougou.

19 organisations syndicales interpellent le gouvernement burkinabè à se conformer aux textes nationaux et internationaux et à respecter le droit inaliénable des travailleurs et des citoyens d’organiser des rassemblements sur les lieux publics. Elles avancent comme preuve le récent avis du Conseil d’Etat  annonçant l’illégalité du sit-in au Burkina Faso.

Le point focal de la République de Chine populaire, Karim Demé, a immédiatement, après la déclaration du ministre Alpha Barry annonçant le «divorce» officiel entre le Burkina Faso et la Chine Taiwan, organisé la montée des couleurs de la « grande Chine »

Le gouvernement du Burkina Faso a décidé de mettre un terme à ses relations diplomatiques avec la Chine Taiwan à compter de ce 24 mai 2018. L’information a été rendu officielle ce jour même à Ouagadougou par le chef de la diplomatie burkinabè, Alpha Barry devant la presse.

Au lendemain de l’opération menée à Ragnongo par l’unité spéciale d’intervention de la gendarmerie nationale, permettant de démanteler un présumé groupe terroriste, le Procureur du Faso s’est prononcé sur l’état d’avancement de l’enquête ouverte aussitôt sur cette affaire. Selon Maïza Sérémé, le cerveau du groupe était de nationalité burkinabè et il répondait au nom d’Abdoulaye Sawadogo alias Abdallah.

Les terroristes abattus, au cours de l’opération menée le 22 mai 2018 par la gendarmerie nationale, projetaient une attaque dans la capitale courant mois de juin 2018 contre des cibles importantes. C’est ce qu’a laissé entendre la procureure du Faso, Maïza Sérémé ce mercredi 23 mai 2018 au cours d’un point de presse. Elle a également révélé que le présumé cerveau de la bande était un Burkinabè. Nous vous proposons l’intégralité de sa déclaration liminaire.

Le 19 avril 2018, le Haut conseil pour la réconciliation et l'unité nationale (HCRUN) a annoncé lors de sa conférence de presse qu'il est parvenu à des propositions concrètes dans l’étude du dossier des militaires et policiers radiés de 2011. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction ce 23 mai 2018, le HCRUN dévoile le contenu de ces propositions.

Dans cette déclaration, l’Union pour le progrès et le Changement (UPC) salue le courage et le patriotisme des forces de sécurité qui ont mené l’opération à Ragnongo le 22 mai. Le parti d’opposition, fait également une mention honorable au gendarme François de Salle Ouédraogo, décédé au cours de l’opération qui a permis de démanteler une présumée bande terroriste.

photo: lefaso.net

Chaque mardi, l’opposition politique tient une conférence de presse pour décrypter l’actualité nationale. Ce mardi 22 mai 2018, c’est l’opposition municipale de la commune de Ouagadougou qui était face aux hommes de média pour leur faire part de la gestion de la ville d’une part et de la situation qui prévaut à l’arrondissement 3.

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé