Aujourd'hui,
URGENT
Nobel: le prix Nobel de la paix attribué au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed
Tunisie: la justice a décidé de libérer le candidat à la présidentielle Nabil Karoui, en détention pour des soupçons de fraude fiscale
Fonds mondial: le montant des 14 milliards de dollars pour éradiquer le Sida, la tuberculose et le paludisme d'ici à 2030 a été atteint
Littérature: les Nobel de littérature 2018 et 2019 attribués à la Polonaise Olga Tokarczuk et à l’Autrichien Peter Handke
Fonds mondial: le Burkina Faso s’engage pour un montant d’un million de dollars soit près de 595 millions de FCFA
Ouagadougou: une importante quantité de déchets biomédicaux saisie par la Police municipale
Burkina: le collectif des syndicats de l’aéronautique civile suspend son mot d’ordre de grève de 48 heures ( du 11 au 12 octobre)
Téléphonie: le Rwanda présente son premier smartphone « Made in Africa »
Guinée: l'opposition appelle à manifester contre un 3e mandat d'Alpha Condé
Burkina: une trentaine de terroristes neutralisés à Gorgadji (Région du Sahel)

Le président du Faso a eu dans le cadre de la célébration de la 161e journée internationale de la femme, un dialogue direct avec les femmes du Burkina venues des 13 régions du pays. Les échanges ont eu lieu dans l’enceinte du palais des sports de Ouaga 2 000 avec la présence des membres du gouvernement. 

L'Union nationale des Femmes de l'Union pour le progrès et le changement (UNF/UPC) à travers cette déclaration, apporte sa lecture sur la thématique nationale choisie pour l’édition 2018 de la journée internationale de la Femme qui est : « La participation de la femme à la gouvernance : état des lieux, défis et perspective ».

La première session ordinaire de l’année 2018 de l’Assemblée nationale s’est ouverte ce mercredi 7 mars 2018. Sous la houlette d’Alassane Bala Sakandé, président du Parlement, les députés, pendant 90 jours se pencheront sur l’examen de projets et propositions de loi. Aussi, figurent à l’ordre du jour, plusieurs questions orales et écrites.

Ceci est une déclaration de l’association le Tocsin sur les attaques terroristes du 2 mars dernier au Burkina Faso.

En prélude au dialogue direct entre le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré et les femmes à l’occasion de la 161e  journée internationale de la Femme, le ministère en charge de la Femme a organisé un panel sur l’impact du quota genre ce mercredi 7 mars 2018 à Ouagadougou.

Après les attaques terroristes dont a été victime le Burkina Faso le 2 mars dernier, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) se dit solidaire du Burkina Faso. Le président de la Commission de l’organisation ouest africaine, Monsieur Jean-Claude Brou, l’a annoncé au Président Roch Marc Christian Kabore au cours d’une audience dans l’après-midi de ce 6 mars 2018

Suspendu quelques heures après son ouverture le 27 février dernier à cause du retrait des avocats de la défense, le procès du putsch manqué de septembre 2015 reprendra le mercredi 21 mars prochain selon des sources judiciaires contactées par Fasozine.

L’enquête sur les attaques perpétrées le vendredi 2 mars dernier contre l’Etat-major général des armées et l’ambassade de France suit son cours. Le bilan fait état de huit soldats burkinabè décédés, huit assaillants tués et 85 blessés. 8 personnes de nationalité burkinabè ont été interpellées et gardées à vue dont deux militaires en service et un radié. C’est ce qui est ressorti de la conférence de presse tenue ce mardi 6 mars 2018, par Maïza Sérémé, Procureur du Faso près le tribunal de Grande instance de Ouagadougou.

La présidente du Conseil supérieur de la Communication (CSC), Nathalie Somé, bénéficie depuis ce lundi 5 mars 2018, d’une liberté provisoire. Elle avait été inculpée et déférée le 6 septembre 2017 dans le cadre d’une enquête portant sur un présumé détournement de fonds publics destinés au volet communication-médias des élections couplées de novembre 2015.  

En marge de sa première session de l’année 2018, le groupe parlementaire MPP a animé une conférence de presse ce mardi 6 mars 2018 à Ouagadougou. L’objectif était de décliner le thème central de cette session et de revenir sur la situation nationale.

Ceci est une déclaration de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) sur la double attaque du 2 mars à Ouagadougou

Par cette déclaration, le Cardinal Philippe Ouédraogo invite l'ensemble des chrétiens à prier pour la paix au Burkina Faso après l'attaque terroriste du 2 mars 2018 qui a fait 8 morts et 80 blessées. Pour l'archevêque de Ouagadougou, face à cette violence inhumaine, notre « Kalachnikov de riposte, c’est prioritairement la prière de Dieu ».

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé