Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)
Burkina: «Plus d'une dizaine de militaires» tués dans l’attaque de leur détachement
Soudan: le procès pour corruption d'Omar el-Béchir s'ouvre à Khartoum
Burkina: 270 776 personnes déplacées internes enregistrées à la date du 16 août, le plan d'urgence estimé à plus de 110 milliards de FCFA
Fada N'Gourma : décès de sa Majesté Kupiendieli, 31ème Roi du Gulmu, dans la nuit de vendredi 16 au samedi 17 août 2019. 
Soudan: le nouveau Premier ministre Abdalla Hamdok confirmé le 20 août

Le groupe djihadiste Ansarul Islam, actif dans le nord du Burkina Faso, est désormais placé sur la liste noire des organisations terroristes par les Etats-Unis, selon un communiqué publié mardi par le département d'Etat américain.

Le 27 février prochain s’ouvre le procès de l’affaire ministère public contre le général Gilbert Diendéré et 83 autres. Si le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et du peuple (MBDHP) qualifie cette programmation de victoire d’étape, il interpelle par ailleurs à la conduite de ce procès avec rigueur et transparence absolue. C’était au cours d’une conférence de presse ce mardi 20 février à son siège à Ouagadougou.

Photo: Oméga Fm

Le Syndicat des professionnels des technologies de l’information et de la communication (SYNPTIC) observe depuis ce lundi 19 février 2018 un sit-in de 48 heures dans le but d’exiger de l’Etat l’application du protocole d’accord signé le 25 juillet 2016. C’est ce qu’a annoncé Salfo Ilboudo, secrétaire général du syndicat ce lundi 19 février 2018 au cours d’un point de presse tenu à Ouagadougou.

Le nouveau consul honoraire du Burkina Faso au Grand-Duché de Luxembourg Mme Danièle-Christine Giglio est entré en fonction, mercredi 14 février 2018. Son acte d’exéquatur lui a été remis dans la capitale luxembourgeoise par l’ambassadeur du Burkina Faso dans le Benelux, représentant du Burkina Faso auprès de l’Union Européenne SE Mme Jacqueline Marie Zaba/Nikiéma.

Implémenter un système d’information mutualisé au profit des acteurs de la lutte contre l’insécurité et construire un tableau de bord dynamique permettant d’accéder, de manière sécurisée, à des informations fiables dans les meilleurs délais et favoriser la prise de décisions appropriées. Ce sont, entres autres, les principaux objectifs du projet d’Identification, de Rapprochement et d’Analyse de Police (IRAPOL).

Pour le réseau international "Justice pour Sankara justice pour l'Afrique", la désignation du juge français Cyril Paquaux pour exécuter la commission rogatoire internationale demandée en octobre 2016, en même temps que la levée du secret défense, par le juge burkinabè François Yaméogo est une avancée significative dans la recherche de la vérité sur l’assassinat du président Sankara.

L’ambassadeur des Etats-Unis au Burkina, Andrew Young  a rendu une visite de courtoisie au secrétaire général de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B) ce jeudi 15 février 2018. Au menu des échanges, les grandes questions qui concernent le mouvement syndical au pays des Hommes intègres.

Selon ce communiqué du ministère en charge de la justice burkinabè, l’audience du 7 mars 2018 devant examiner la demande d’extradition de François Compaoré au Burkina Faso a été reportée au 28 mars. C’est en principe au cours de cette audience que la justice française se prononcera sur ladite demande formulée par le Burkina. 

Dans la matinée du mardi 13 février 2018, les autorités communales de Déou, dans la province de l’Oudalan, ont rendu une visite de courtoisie et d'encouragement au Commissariat de police de district (CPD) de Déou. 

Dans ce communiqué, le directeur de la justice militaire se prononce sur la récente polémique liée au départ du juge Jean Marie Ouattara, président de la chambre de contrôle de l’instruction du tribunal militaire. Pour Sita Sangaré, le juge n’a pas été limogé mais plutôt remplacé conformément à la loi.

Le mouvement Aube du Faso à travers une conférence de presse le samedi 10 février 2017 a fait le bilan de ses activités. Bilan au cours duquel, l’Aube du Faso est revenu sur les acquis du Plan national de développement économique et social (PNDES) qui selon lui, est «satisfaisant». L’Aube du Faso a profité également de l’occasion pour appeler le gouvernement à la mise en place d’une «vraie» politique de reconversion professionnelle des jeunes diplômés au profit de l’auto-emploi.

Dans cette déclaration de la Nouvelle Alliance du Faso (Nafa) parvenue à Fasozine, le parti politique d’opposition s’insurge contre les propos tenus ce jeudi 8 février 2018 par Simon Compaoré, président par intérim du MPP, sur l’affaire de la détention de Djibril Bassolé.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé