Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)
Burkina: «Plus d'une dizaine de militaires» tués dans l’attaque de leur détachement
Soudan: le procès pour corruption d'Omar el-Béchir s'ouvre à Khartoum
Burkina: 270 776 personnes déplacées internes enregistrées à la date du 16 août, le plan d'urgence estimé à plus de 110 milliards de FCFA
Fada N'Gourma : décès de sa Majesté Kupiendieli, 31ème Roi du Gulmu, dans la nuit de vendredi 16 au samedi 17 août 2019. 
Soudan: le nouveau Premier ministre Abdalla Hamdok confirmé le 20 août

Ce samedi 3 mars, soit le lendemain de l’attaque terroriste de l’Etat-major général des armées, le chef du gouvernement Paul Kaba Thiéba et les responsables de l’armée se sont rendus au lieu de l’attaque afin de constater de visu les dégâts causés par « les forces du mal ».

Dans cette déclaration, l'Union européenne exprime ses sincères condoléances aux familles des victimes de l’attaque terroriste du 2 mars 2018 à Ouagadougou. L’UE exprime son entière solidarité au gouvernement ainsi qu'à l'ensemble du peuple burkinabè, sa détermination à appuyer le Burkina Faso ainsi que les Etats de la région dans leur lutte contre le terrorisme, au niveau national ainsi que dans le cadre du G5 Sahel et de sa force conjointe.

Le vendredi 2 mars, l’ambassade de France a été la cible d’une attaque terroriste en simultanée avec l’Etat-major général des armées du Burkina Faso. Lors d’une visite sur le lieu d’attaque d’une délégation gouvernementale burkinabè conduite par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba ce samedi 3 mars 2018, le diplomate français a réaffirmé la volonté de son pays de rester aux côtés du Burkina Faso pour  lutter contre ce phénomène.

Dans ce communiqué, le chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré, tout en saluant la bravoure des forces de défenses et de sécurité a invité le peuple burkinabè à affronter le terrorisme dans l’unité.

Ce vendredi 2 mars 2018, deux attaques quasi-simultanées ont visé l’ambassade de France au Burkina et l’Etat major général des armées. Le bilan provisoire dressé par le ministre en charge de la sécurité fait état de 8 militaires burkinabè tués sur les deux sites visés et 80 blessés. Selon Clément P. Sawadogo, les forces de sécurités ont neutralisé les 8 assaillants à l’origine de cette double attaque.

 Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a réagi ce vendredi 2 mars 2018 après les attaques terroristes qui ont visé l’ambassade de France et l’Etat major général des armées. Le chef de l’Etat a salué la bravoure des forces de sécurité qui ont permis de mettre hors d’Etat de nuire « les ennemis » de la nation burkinabè. 

L’attaque terroriste perpétrée ce vendredi 02 mars 2018 par des hommes lourdement armés non identifiés, a touché l’Ambassade de France au Burkina Faso, l’Institut français Georges Méliès et l’Etat-Major Général des Armées.

Le centre ville de Ouagadougou est la cible d’attaque depuis ce matin vers 10 heures. Selon un communiqué de la police nationale ces attaques concernent les alentours du Premier Ministère et alentours du rond point des Nations-Unies. L’ambassade de France et l’Institut Français ont été visés par ces attaques, sans aucune précision et l’Etat major général des armées a aussi été visé et une déflagration a été entendue. Quatre assaillants ont été neutralisés à l'ambassade de France, selon le service d'information du gouvernent. Deux autres auraient été abattus au niveau de l'Etat-major général des armées.

Le Sommet G5 Sahel, qui s'est tenu vendredi à Bruxelles, était très attendu par les cinq Etats du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad), mais aussi par les partenaires bilatéraux et multilatéraux engagés à soutenir la sécurité et le développement de la région.

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a présidé ce mercredi 28 février 2018 à Ouagadougou, la cérémonie d’ouverture de la conférence des forces vives de la nation sur les conditions de rémunération des agents de l’Etat. Cette séance a pour objectif de poser les bases d’une rémunération  juste, objective, conditionnée par le mérite des agents de l’Etat.

Le bureau national du Syndicat autonome des agents du ministère des Affaires étrangères (Samae) a convié la presse ce mercredi 28 février pour leur faire part de la situation qui prévaut actuellement au sein dudit ministère.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé