Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

Après quelques tractations, Mathias Tankoano a été élu ce vendredi 20 juillet 2018 par ses pairs président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC).

Après 4 ans et demi en tant que Représentant résident de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) à Ouagadougou, Aristide Ongoné Obamé est en fin de mission. Avant de faire ses valises, il est venu dire au revoir au chef de l’Etat à la faveur d’une audience ce jeudi 19 juillet 2018 à Kosyam. 

Le vice-président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, Me Bénéwendé Stanislas Sankara a plaidé le 17 juillet 2018, à La Haye, aux Pays-Bas, afin que la Cour pénale internationale (CPI) connaisse aussi des cas liés à la corruption, «un crime préjudiciable au développement des Etats et qui maintient les populations dans la pauvreté». 

La première session extraordinaire de l’année 2018 a été ouverte ce lundi 16 juillet 2018. Elle connaitra l’examen de plusieurs projets de loi dont le Code électoral, selon Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée nationale qui a présidé la plénière d’ouverture de cette session.

Dans cette déclaration, la coalition Ditanyè se prononce sur la situation du « recrutement frauduleux » à la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS). Elle exige l’annulation du « concours vraisemblablement frauduleux » et sa reprise dans des conditions idoines. Aussi elle souhaite que toute la chaine de recrutement soit démantelée et mis à la disposition de la justice pour la suite de l’enquête.

A quelques jours de la tenue du 2ème congrès ordinaire du parti du «lion», le comité national d’organisation a rencontré la presse ce lundi 16 juillet au siège du parti afin d’échanger avec elle sur le contenu et le déroulement de cet évènement. 

L'ambassadeur et son épouse au cours de l'exécution de la Marseillaise

Xavier Lapeyre de Cabanes, a célébré ce samedi 14 juillet 2018 sa deuxième fête nationale en tant qu’ambassadeur de France au Burkina Faso. Au cours de cette célébration, le diplomate français a saisi l’opportunité d’une part pour dresser le bilan de son séjour en terre burkinabè. Et d’autre part, pour saluer l’état au beau fixe des relations entre son pays d’accueil et sa patrie. Il a réaffirmé la ferme volonté de l’Etat français à accompagner le Burkina dans sa lutte contre le terrorisme.  

Le Faso autrement, parti de l’opposition politique burkinabè a organisé ses premières universités d’été ce samedi 14 juillet 2018 à Ouagadougou. Au menu de cette rencontre, des communications pour renforcer les capacités des femmes et jeunes du parti en vue des prochaines échéances électorales.

A compter de ce jeudi 12 juillet 2018, la République populaire de Chine est représentée sur le territoire burkinabè. A l’issue de leur séance de travail, Paul Kaba Thiéba et son homologue chinois, Hu Chunhua, ont  procédé à l’ouverture de l’ambassade de Chine au Burkina Faso. 

Dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié de 72 heures (11-13 juillet  prochain) dans la capitale burkinabè, le vice-Premier ministre chinois, Hu Chunhua et sa délégation ont eu une séance de travail ce jeudi 12 juillet 2018 avec le chef du gouvernement burkinabè, Paul Kaba Thiéba et les membres de son gouvernement. 

Dans le cadre de la néo-coopération entre le Burkina Faso et la République populaire de Chine, Hu Chunhua a effectué le déplacement de Ouagadougou. A son arrivée à l’aéroport international de Ouagadougou ce mercredi 11 juillet 2018 vers 18 heures, il a été accueilli par le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba.  Cette visite de travail et d’amitié de 72 heures (11 au 13 juillet)  sera mise à profit pour consolider davantage les relations entre les deux nations, à travers l’ouverture officielle de l’ambassade de la République populaire de Chine au Burkina Faso.

L’Opposition politique participe au forum national de la diaspora burkinabè qui se tient du 11 au 13 juillet 2018 à Ouagadougou. Par ce communiqué de presse, le chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré explique les raisons de la participation de l’opposition à cette rencontre tout en exposant les divergences qui l’opposent au gouvernement sur le vote des Burkinabè de l’étranger.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé