Aujourd'hui,
URGENT
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».
Burkina: Incarcéré à Ouaga,Jean Claude Bouda, ex ministre de la Défense obtient une «permission» d’un mois pour des soins (LeFaso.net). 

Ce message est adressé aux travailleurs du Burkina Faso par l’Unité d’action syndicale à l’occasion de la journée internationale du travail célébré ce vendredi 1er mai 2020. 

Le comité de pilotage de la stratégie nationale de la prévention, de la radicalisation et de la lutte contre l’extrémisme violent a présenté le jeudi 30 avril 2020 à Ouagadougou leur rapport à mi-parcours au ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale (MATDC), Siméon Sawadogo.

Le lundi 27 avril 2020, l’Ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso a remis un lot de matériels de protections au Conseil régional de la Région du Centre-Nord dans l’enceinte de la représentation diplomatique. Offerts par Shandong, une province chinoise, ces équipements sont destinés à la population de la région du Centre-Nord afin de les aider à se protéger de la pandémie du Covid-19.

Des ressortissants du G5 Sahel, actuellement bloqués en Europe du fait du Covid-19, dont des Burkinabè, seront rapatriés par les soins de la France. Selon le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Alpha Barry, la question a été discutée ce 27 avril 2020 en marge de la réunion ministérielle Affaires étrangères - Défense du G5 Sahel et de France tenue en visioconférence ce lundi 27 avril 2020. 

 

Sur instruction du président du Faso, le Premier Ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a rencontré, en présence d’une dizaine de ministres, ce jeudi 23 avril au palais présidentiel, les partis politiques de l’Alliance des Partis de la Majorité présidentielle (APMP) et du Chef de File de l’Opposition politique (CFOP).

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a visité ce matin, le Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (CHU-T), l’hôpital réquisitionné pour le traitement des malades du coronavirus. Le chef de l’Etat entendait ainsi prendre toute la mesure des conditions de prise en charge des malades du Covid-19, et encourager le personnel soignant.

Le ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou était face à la presse dans l’après-midi de ce jeudi 16 avril 2020 pour rendre compte des principaux dossiers du Conseil des ministres du jour. Lesquels dossiers sont relatifs à la lutte contre la pandémie du coronavirus au Burkina Faso.

C’est une équipe de 12 membres au total issus principalement de l’hôpital populaire de Tianjin d'où provient l’équipe médicale internationale d’urgence certifiée par l’Organisation mondiale de la santé qui ont débarqué ce jeudi 16 avril 2020 à l’aéroport international de Ouagadougou.

Afin de contribuer au Fonds de soutien à la riposte contre la pandémie du Covid-19, le président du Faso a décidé ce 16 avril 2020, de renoncer à son salaire pendant six mois à compter de ce mois d'Avril 2020. 

 

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a qualifié dans une interview le Covid-19 de “virus chinois” et a dénoncé le manque de transparence de la Chine dans la gestion de la crise. Voici la réponse du porte-parole du Ministère chinois des Affaires étrangères. 

Dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus (COVID-19), le Burkina Faso a élaboré un plan national de riposte contre cette pandémie. Ce plan a été présenté le mardi 7 avril 2020, lors d’une conférence de presse animée par le ministre de la Santé, Pr Léonie Claudine Lougué/Sorgho, et le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou.

Le ministre de l'Eau et de l'Assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo, a animé un point de presse du gouvernement, ce mardi 7 avril 2020. Il est venu apporter plus de détails sur les mesures annoncées par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour lutter contre le Covid-19, dans le secteur de l’eau.