Aujourd'hui,
URGENT
Chine: le Burkina inaugure officiellement  les locaux de son ambassade à Pékin
Mali: la première phase de l'opération de désarmement DDR terminée à Tombouctou
Diplomatie: le président du Faso en visite officielle à Paris a salué le respect des engagements pris à Ouagadougou par Emmanuel Macron
Politique: le groupe parlementaire dissident de l'UPC a changé de dénomination et s'appelle désormais Groupe parlementaire RD (UPC)
France: Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat contre le marché de Noël à Strasbourg qui a fait 3 morts, a été abattu par la police
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA

Pour commémorer les 52 ans du soulèvement populaire du 3 janvier 1966, l’Unité d’action syndicale organise le lundi 3 janvier 2018 à partir de 9H à la Bourse du travail un panel sur le thème :

L’année 2017 aura été marquée par un engagement soutenu des Forces de Sécurité dans l’accomplissement de leurs missions de protection des Institutions républicaines, des personnes et de leurs biens.

Photo:aouaga.com

Le groupe parlementaire Union pour le progrès et le changement (UPC), au cours d’une conférence de presse tenue ce samedi 23 décembre 2017, a dressé le bilan de ses actions menées au sein de la Représentation nationale. Ainsi, il a été passé au peigne fin la position du groupe lors du  vote des différentes lois au cours de la session annuelle. De même que les activités à mettre à la solde dudit groupe parlementaire.

C’est le vendredi 22 décembre dernier que la «Grande muette», dans le cadre des cérémonies de décorations au titre de l’année 2017 et antérieures, a récompensé son personnel qui s’est positivement fait remarquer l’année écoulée.

L’Emir du Qatar, le Cheikh Tamin Ben Hamad Al Thani a effectué ce jeudi 21 décembre 2017, une visite d’amitié et de travail au Burkina Faso. Il a été reçu cet après midi à l’aéroport international de Ouagadougou par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. De l’aéroport, les deux dirigeants ont eu un tête-à-tête au palais présidentiel de Kosyam à l’issu duquel est intervenue la signature d’un accord de don. 

L’Association nationale des étudiants burkinabè (Aneb), section de Ouagadougou a décidé de suspendre de mot d’ordre de grève de 48 heures qui était prévu initialement les 21 et 22 décembre 2017. Ce débrayage entrait dans le cadre de leur lutte pour la levée de la sanction disciplinaire contre leur militant Bahan Yenilo. Selon le communiqué ci-dessous de l’association, cette suspension a été décidée dans le but de «  donner une chance aux médiations déjà entamées ». Cependant, elle a précisé que ce n’est qu’une suspension et non une levée.

Dans le cadre du renforcement de la démocratie au Burkina Faso, le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) a initié une formation sur la responsabilité des gestionnaires publics au profit d’une trentaine de journalistes issus de différents organes de presse. C’était le mardi 19 décembre dernier à Ouagadougou.

Photo: Assemblée nationale

Tahirou Barry, l’ex ministre de la Culture des arts et du tourisme a repris ce mardi 19 décembre 2017 son siège de député en remplacement de la député Honorine W. Ouédraogo/Sawadogo et ce en conformité avec l’article 94 de la Constitution.

20 décembre 1997-20 décembre 2017, cela fait 20 ans que le Réseau national de lutte anti-corruption (Ren-lac) existe au Burkina Faso. Pour célébrer ces deux décennies de vie, les membres du réseau organisent un symposium sur le thème : «Le Ren-lac d’hier à demain» les 19 et 20 décembre 2017 à Ouagadougou.

Des membres du bureau exécutif de la Nouvelle alliance du Faso (Nafa) étaient face aux médias ce lundi 18 décembre 2017 pour dénoncer une fois de plus «la détention arbitraire» de son leader Djibril Bassolé. Ce fut également l’occasion pour le Pr Mamoudou Dicko, président par intérim du parti, et ses  camarades, d’inviter le gouvernement à exécuter la décision du groupe de travail des Nations Unies  en libérant l’ex ministre des Affaires étrangères, Djibril Bassolé.

Installée dans ses nouvelles fonctions de médiateur du Faso le vendredi 27 octobre dernier, Saran Séré/Sérémé a reçu une visite de courtoisie du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Rosine Sori/Coulibaly. C’était ce lundi 18 décembre 2017 au siège de l’institution à Ouagadougou.

Méconnu au-delà  des cercles du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) avant son ascension au perchoir, Alassane Bala Sakandé est en train de marquer les esprits. Pour sa grande première à Bobo-Dioulasso ce vendredi 15 décembre 2017, il  a opté pour la route. Rien de surprenant ? Et pourtant oui ! Bala et ses collègues sont venus à Sya dans une société de transport en commun.

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé