Aujourd'hui,
URGENT
Education: des enseignants recrutés sur mesures nouvelles en 2016 manifestent pour réclamer le payement de 8 mois d’arriérés de salaire. 
Padema: deux producteurs de coton retrouvés morts pendus dans leur champ à Pandema, à 70km de Bobo Dioulasso (Ouaga FM).
Guinée Bissau : un nouveau contingent de 140 militaires burkinabè (4 officiers et 136 sous-officiers) déployé dans les prochains jours.
Culture : le total des droits d'auteurs à partager par le BBDA s’élève à plus de 324 millions de FCFA, à repartir entre 13 881 artistes.
Russie 2018: l'attaquant Gafar Sirima du club FK Tambov, en deuxième division russe, vient d'être appelé pour compléter la liste des Étalons.
Maroc: le cinéaste burkinabé Idrissa Ouedraogo préside le jury de la 14è édition du film transsaharien de Zagora.
Rwanda/Génocide:  le parquet de Paris ouvre une information judiciaire contre BNP Paribas pour complicité de crimes contre l'humanité.
SITHO 2017 : le Niger, pays invité d’honneur du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou. 
SITHO 2017 : une centaine d'exposants, 25 tours opérateurs et de 50 000 visiteurs sont attendus au Salon du tourisme de Ouagadougou. 
Justice: le dossier du procès intenté par Aly Ouédraogo contre Safiatou Lopez renvoyé au rôle général pour reprogrammation.

Salifou Diallo, président du parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et également président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, a tiré sa révérence ce 19 août à Paris. Pour bon nombre de personnalités du pays, c’est une grande perte pour la Nation.

Le président de l’Assemblée nationale du Burkina, Salif Diallo, est décédé, selon un communiqué du gouvernement. Le décès est survenu à Paris ce 19 août.

Quatre jours après l’attaque du restaurant Aziz Istanbul qui a fait 18 morts, les familles ont commencé à enlever les corps de leurs proches de la morgue du district sanitaire de Bogodogo pour inhumation. C’est ainsi que dans l’après-midi du jeudi 17 août, Isidore Nonga Zongo, l'une des victimes, a été conduit à sa dernière demeure au cimetière de Gounghin en présence d’amis, parents, connaissances et collaborateurs.

A l’appel de plusieurs personnalités de la société civile, du showbiz, du monde des affaires et de la politique, une marche silencieux aura lieu ce samedi 19 août 2017 à Ouagadougou en signe de solidarité avec les familles des 18 morts et des blessés de l’attaque terroriste du café restaurant Aziz Istanbul du 13 août dernier.

Le président guinéen et par ailleurs président en exercice de l’Union Africaine (UA), Alpha Condé, était en visite au Burkina Faso. Arrivé à l’aéroport de Ouagadougou ce jeudi 17 août 2017 aux environs de 16h10, il a été accueilli par le président du Faso, Roch Kaboré. Ce déplacement d’Alpha Condé avait pour but d’exprimer le soutien de tout un continent à l’endroit du Burkina Faso.

Aminata Sana/Congo, le nouvel ambassadeur du Burkina Faso auprès de la République de Chine (Taiwan), a présenté le 14 août ses lettres de créance au ministre des Affaires étrangères, David Lee.

Ce communiqué du procureur du Faso publié ce 16 aout 2017 établit le bilan de l’attaque contre le restaurant Istanbul et invitent les familles qui le souhaitent à enlever les corps de leurs proches tombés sous les balles des terroristes ce 16 août à partir de 15h.

Depuis l’attaque du restaurant Aziz Istanbul le 13 août dernier, la chaine de solidarité ne cesse de se manifester afin d’apporter un soutien multiforme aux blessés. Sa majesté le Mogho Naaba Baogho, grand acteur de la cohésion sociale entre les fils et filles du pays, ne pouvait rester en marge de cet acte horrible. Ce mercredi 16 août 2017, une délégation de Sa Majesté, conduite par le Samana Kassanga est allée apporter son soutien aux blessés et encourager le personnel de l’hôpital Yalgado. Elle a remis une somme de 500 000 francs CFA pour la prise en charge des blessés.

Cette photo aurait été prise quel

Dans l’attaque du café Istanbul dimanche dernier, deux Koweïtiens et deux des trois Burkinabè qui les accompagnaient ont été tués. Dans un communiqué publié sur sa page Facebook et signé de son premier vice-président, El Hadj Oumarou Zoungrana, le Conseil des Oulémas et des Sages du Mouvement sunnite au Burkina Faso précise quelques détails de leur court séjour au Burkina Faso.

Professeur titulaire de philosophie, directeur de l’Ecole doctorale des Lettres, Sciences humaines et Communication, coordinateur national du mouvement des intellectuels du Manifeste pour la liberté, Mahamadé Savadogo analyse ici l’action des Organisations de la société civile en politique.

Après l’attaque d’un café restaurant qui a fait 18 morts dans la nuit du 13 août à Ouagadougou, deux organisations de la société civile joignent leurs voix aux condamnations qui se sont élevées. Il s’agit de l’Unité d’action syndicale (UAS) et du Mouvement Burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP).

Le Président de la République du Mali, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, a déclaré le mardi 15 août 2017 à Ouagadougou, être venu « s’incliner sur les victimes innocentes qui ont été fauchées » lors de l’attaque terroriste contre le café Aziz Istanbul de Ouagadougou le dimanche 13 août 2017. Le chef de l’Etat malien s’exprimait à l’issue de sa visite de « solidarité et d’empathie » aux côtés du Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré.