Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

©Dr

La Délégation de l’Union Européenne au Burkina Faso a procédé à la remise de quatre blindés de type Bastion destinés au bataillon burkinabè de la force conjointe du G5 Sahel. Dans ce communiqué de presse, la délégation explique que ce don s’inscrit dans le cadre de son soutien au G5 Sahel et à sa force conjointe dans la lutte contre le terrorisme.

Les quatre membres de la CEIAM de Bruxelles dont le trésorier de l’ambassade qui n’a pas de voix délibérative

La Commission électorale indépendante d’ambassade (CEIAM), le démembrement de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) chargée d’organiser le vote de la diaspora burkinabè relevant de l’Ambassade du Burkina Faso à Bruxelles a été installée, dimanche 12 novembre 2019, à Bruxelles par M. Tasséré Savadogo, commissaire à la CENI.

©Dr

« Les exploits réalisés par les FDS », « la corruption dans le secteur de la défense et de la sécurité », « la fébrilité du régime en place », « les aveux du président par intérim du MPP Simon Compaoré » et les élections de 2020 ont été  les sujets d'échanges du point de presse hebdomadaire de l'opposition politique du Burkina Faso ce mardi 19 novembre 2019.  Eddie Komboïgo, président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP)  et Yumanli Lompo, président du Parti national des démocrates sociaux  (PNDS)  étaient les conférenciers du jour.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a pris part ce matin à la Conférence du G20 sur l’initiative « Compact with Africa ». Créée en 2017 sous la présidence allemande du G20, l’initiative « Compact with Africa » a pour objectif d’attirer des investisseurs privés dans les Etats africains, qui, à leur tour s’engagent à initier des réformes économiques.

Mettre fin à la violence et au chaos et de rétablir l'ordre. Voilà la tâche la plus urgente, selon le président chinois Xi Jinping, qui exprimait la position du gouvernement chinois sur la situation de Hong Kong alors qu'il participait jeudi au 11e sommet des BRICS* à Brasilia, capitale du Brésil.

Le Premier ministre, Christophe Dabiré a reçu en audience le vendredi 15 novembre 2019  à la primature, une délégation de l'Union Européenne (UE),  conduite par la Directrice générale des services  de la commission européenne à la protection civile et à l'aide humanitaire, Monique Pariat. Les échanges ont porté sur la situation sécuritaire au Burkina Faso et sur la prise en charge  des déplacés internes. 

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience cet après-midi, une délégation du Cadre de Dialogue inter-partis, conduite, par le président de son conseil d’administration, Me Gilbert Noël Ouédraogo.

Ceci est un communiqué de presse de la commission européenne relatif à la visite au Burkina Faso de trois représentants de l’Union européenne, de l’Allemagne et de la France.

Aristide Ouédraogo, président du FPR

Dans ce communiqué de presse, le chef de file de l’opposition politique condamne la suspension du Front patriotique pour le Renouveau (FPR) du Dr Aristide Ouédraogo pour une période de trois mois. L’Opposition politique demande la levée pure et simple de ladite sanction prononcée à l’encontre du parti membre du CFOP.

image d'archives

Dans ce compte rendu de réunion du Cadre de concertation de l’opposition politique parvenu à notre rédaction, les partis politiques affiliés à l’instance estiment que le parti au pouvoir et ses alliés sont responsables de la dégradation de la situation sécuritaire du pays marqué par la récurrence des attaques terroristes.

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce jeudi soir, la Chambre des Mines du Burkina. Les mesures sécuritaires sur les sites miniers ont été au centre des échanges entre le chef de l’Etat et les responsables de cette structure.

Le 1 er novembre 1954, le peuple algérien  recouvrait son indépendance. A l'occasion  du 65e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale d'Algérie, une célébration  a réuni les ressortissants  algériens vivant au Burkina Faso ainsi que des autorités du Burkina Faso  ce mardi 12 novembre 2019 à Ouagadougou.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé