Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

Le Conseil supérieur de la magistrature du Burkina Faso n’est pas content –il le dit dans ce communiqué- des déclarations du porte-parole du gouvernement qui, la semaine dernière, commentait un communiqué du procureur du Faso relatif aux sévices que feraient subir les forces de défense à ceux qui ne respectent pas le couvre-feu. Le ministre Rémi Fulgance Dandjinou estimait lui et entre autres, que ceux qui violaient le couvre-feu le faisaient à leurs dépens. 

Pour accompagner les couches les plus vulnérables, l'Unité d'action syndical (UAS) dans ce communiqué, invite le gouvernement à la suspension de certains taxes et impôts, des factures d’eau et d’électricité, des loyers.

 

La Délégation de l'Union européenne publie la déclaration suivante en accord avec les Chefs de Mission des Etats membres de l'UE au Burkina Faso

La Chine a annoncé mercredi des contre-mesures face aux mesures restrictives imposées sur les agences médiatiques chinoises aux Etats-Unis, selon un communiqué officiel.

Ce communiqué de presse du Congrès pour la démocratie et le progress (CDP) porte sur la suspension de la désignation du candidat du parti à l'élection présidentielle de novembre 2020 pour cause de Covid-19. .

De deux cas le 9 mars 2020, le Burkina Faso enregistre 40 cas de personnes atteintes du Covid-19 à la date du 20 mars, dont un mort. Parmi les personnes touchées, trois ministres. Pour contrer la pandémie qui touche le monde entier, le président du Faso a annoncé une série de mesures dans un discours à la Nation ce 20 mars 2020. 

Ce samedi 14 mars 2020, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a réuni  le Conseil supérieur de la défense nationale pour examiner les enjeux liés au coronavirus (Covid-19) qui frappe le monde entier et qui touche le Burkina Faso ainsi que la situation sécuritaire nationale.

La Délégation de l'Union européenne publie la déclaration suivante en accord avec les Chefs de Mission de l'UE au Burkina Faso.

A l’issue du séminaire gouvernemental tenu ce jeudi 5 mars 2020, sous la présidence du Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Pr Séni Ouédraogo, s’est prononcé sur les processus sur la rationalisation du système de rémunération et de l’opération de vérification de l’authenticité des diplômes des agents de la Fonction publique. Il a soutenu que ces deux dossiers sont d’actualité et que les processus de leur mise en œuvre «avancent bien et avec sérénité».

La révision de la liste électorale biométrique a été lancé le 10 février dernier. Le bilan de cette opération dans les deux premières sous-zones selon le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) est "peu reluisante" du point de vue de la participation des femmes. Toute chose qui a conduit le président de la Ceni, Newton Ahmed Barry a rencontré des leaders d'associations de femme ce jeudi 5 mars 2020 avec pour objectif, de sensibiliser davantage la gente féminine à participer au jeu démocratique.

La France autorise l'extradition de François Compaoré vers le Burkina FasoLa France autorise l'extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso.

L’ambassadeur de Chine au Burkina Faso, était chez le Premier ministre ce vendredi 28 février 2020. Li Jian est venu faire le point de l’évolution de la lutte contre le coronavirus à Christophe Joseph Marie Dabiré. Tout en rassurant le chef du gouvernement que cette épidémie est désormais sous contrôle, le diplomate a aussi soutenu que l’empire du milieu est toujours disposé à accompagner le Burkina Faso, pour faire face à cette menace qui sévit non seulement en Chine et qui se propage un peu partout dans le monde entier.