Aujourd'hui,
URGENT
France: Alexandre Benalla et les quatre autres suspects mis en examen
Politique: Zéphirin Diabré reconduit à la tête de l'UPC pour un mandat de 4 ans
Football: les Étalons juniors se qualifient pour la phase finale de la Can U20 2019 en battant le Gabon par le score de 1 à 0
Burkina: 5 800 000 tonnes de céréales attendues pour la campagne agricole 2017-2018 (Ministre de l'agriculture)
CSC: Mathias Tankoano élu président, Aziz Bamogo à la vice-présidence
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)

Les Burkinabè de Suisse se sont retrouvés dimanche 10 juin en famille, à l’invitation de S. E. M l’Ambassadeur,  Représentant permanent Dieudonné W. Désiré Sougouri, en poste  à Genève depuis seulement quatre mois. Cette rencontre tenait donc lieu de prise de contact. Mais elle a également servi de cadre à la remise de distinctions à deux membres de la communauté qui ont mérité de la Nation.

Le Pr Stanislas Ouaro, ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation (Mena), était ce lundi 11 juin 2018 face à la presse. Au cours de cette rencontre, le Pr Ouaro s’est voulu rassurant quant à la tenue des examens de fin d’année. Foi du ministre, « les préparatifs se déroulent de manière satisfaisante ». 

Le procès du putsch manqué devrait reprendre ce mardi 12 juin 2018 avec le début de l’interrogatoire des accusés. Mai une nouvelle fois, cela n’a pu se tenir. Deux inculpés se sont retrouvés sans avocats, Relwendé Compaoré et l’ancien bâtonnier Me Mamadou Traoré dont l’avocat s’est déporté. Le tribunal a décidé de renvoyer l’audience au jeudi 14 juin prochain pour délibérer sur ces nouveaux faits.

En prélude à la conférence des forces vives sur la rémunération des agents publics qui s’ouvre ce mardi 12 juin 2018  à Ouagadougou, le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a échangé avec la presse ce lundi dans la mi-journée. Le chef du gouvernement a précisé que l’exécutif est de bonne foi dans sa démarche et que toutes les questions seront abordées au cours de la session de 72 heures y compris les émoluments des hautes personnalités.

Le conseil de discipline des magistrats fait le point, dans le communiqué qui suit, des sanctions prises contre des membres du corps de la justice lors des quatre sessions tenues au cours de l’année 2018.

Cette déclaration émane du Syndicat autonome des magistrats burkinabé (Samab). Elle décrit l’ambiance délétère qui règne au sein du Conseil supérieur de la magistrature dont le conseil de discipline prend des décisions à même d’entrainer des règlements de compte internes, de nature à engendrer une fissure sans précèdent au sein de la magistrature. En rappel, le conseil de discipline du CSM a récemment révoqué un juge et mis deux autres à la retraite d’office. 

A l’issue d’une assemblée générale tenue ce 8 juin 2018, la Coordination des syndicats du ministère en charge de l’Economie et des Finances a décidé de suspendre le mot d’ordre de sit-in prévu du lundi 11 au vendredi 15 juin 2018 de 8 heures à 14 heures. 

Selon cette dépêche de l’Agence d’Information du Burkina (AIB), la coordination des syndicats de la Fonction publique(CSFP) va observer un sit-in d’avertissement le 12 juin prochain sur toute l’étendue du territoire pour protester contre le format de la rencontre sur la remise à plat des salaires des agents publics, prévue du 12 au 14 juin 2018. 

Le Chef de file de l’Opposition politique (CFOP),  Zéphirin Diabré, a reçu ce vendredi 8 juin 2018 au siège de l’institution, une délégation de la Convention des Organisations de la société civile pour l’observation Domestique des Elections (CODEL). La délégation était conduite par le Président de la Codel, Maître Halidou Ouédraogo. 

La Coordination des syndicats du ministère de l’Economie et des Finances (CS-MEF) a tenu une conférence de presse ce jeudi 7 juin 2018 à Ouagadougou. Ce rendez-vous avec les médias, avait pour objectif de donner un droit de réponse quant aux déclarations de Hadizatou Rosine Coulibaly/Sory, leur ministre de tutelle. Aux dires des responsables syndicaux, le gouvernement fait du « dilatoire ». Et au regard de « l’attitude méprisante » de la ministre à leur encontre, celle-ci  « gagnerait à rendre le tablier » car elle coûterait au budget de l’Etat plus de 125 millions de FCFA par an.

Le Rassemblement patriotique (RP) s’est prononcé ce jeudi 7 juin 2018 à Ouagadougou sur le débrayage des agents du ministère en charge des Finances qui défraie la chronique depuis belle lurette.  Les conférenciers ont affirmé à la presse que, si cette action perdure, le Burkina Faso «s’effondrera économiquement ».

La Première dame du Faso, Madame Sika Kaboré s’est rendue, mercredi 06 juin 2018, au Centre hospitalier universitaire (CHU) Brugmann de Bruxelles, l’un des plus grands hôpitaux publics de la capitale belge pour échanger avec les responsables sur des possibilités de partenariats avec des hôpitaux publics burkinabè et de formations spécialisées et continues pour les praticiens burkinabè.

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé