Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

Annoncée depuis quelques jours, la libération de l’humanitaire Sophie Pétronin et de l’opposant malien Soumaïla Cissé est intervenue ce 8 octobre 2020, après environ 4 ans pour l’humanitaire et  6 mois pour l’opposant malien. En plus d’eux, deux autres otages italiens ont été libérés. Tous sont en route  vers la capitale, Bamako.
Dans la foulée, le président français, Emmanuel Macron, a exprimé son « immense soulagement ».Ces libérations interviennent après celles  de 206 djihadistes.

Voici la liste provisoire des candidats retenus par la Commission électorale indépendante du Burkina (Ceni) et qui sera soumise au Conseil constitutionnel. Rappelons qu'au départ, 23 candidats avaient manifesté leur intention de prendre part à la course vers la présidence du Faso.

Le Congrès pour la démocratie et le progrès, ex parti au pouvoir, condamne, dans cette déclaration, les manœuvres  des autorités de notre pays qui consiste à exclure un citoyen, l’ex Premier ministre burkinabè Yacouba Isaac Zida en l’occurrence, de la compétition électorale présidentielle.

Depuis hier minuit, le dépôt des candidatures pour l’élection présidentielle du 22 novembre prochain est clos. En tout, 23 dossiers ont été déposés à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), dont celui de trois femmes et plusieurs indépendants.  Ces dossiers seront examinés, les 6 et 7 octobre, par une commission de validation composée de la Ceni et des candidats ou de leurs représentants.

Annoncé au Burkina Faso le 25 septembre 2020 pour assister au congrès de son parti, le Mouvement patriotique pour le salut (MPS), l’ancien Premier ministre Yacouba Isaac Zida ne viendra plus. Les raisons sont expliquées dans le communiqué ci-dessous. 

Le sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) avec le Comité national  pour le Salut du Peuple (CNSP) du Mali, tenu hier au Peduase Logde à Aburi, au Ghana, a examiné la feuille de route proposée par la junte militaire, en présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Ce 16 septembre 2020 marque le cinquième anniversaire du coup d’Etat orchestré par le Régiment de sécurité présidentielle (RSP, qui sera ensuite dissout) contre les autorités de la transition du Burkina Faso.  Le Balai citoyen, organisation de  la société civile en première ligne contre les putschistes, s’en souvient dans cette déclaration. 

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, était en visite ce 11 septembre 2020 dans la région du Centre-nord. Arrivé dans la matinée, après une halte chez le Dima de Boussouma et une visite de l’abattoir frigorifique moderne de la ville de Kaya, le chef du gouvernement a pris langue avec les forces vives de la région. Pour le Premier ministre, la population du Centre-nord est la preuve de la résilience et du courage du peuple burkinabè.

La 57e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), a clos ses travaux hier  à Niamey, capitale du Niger, en présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. La conférence des chefs  d’Etat a adopté plusieurs mesures pour poursuivre la bonne marche de la communauté et des Etats qui la composent. 

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a présidé ce matin, dans la salle Polyvalente de la présidence du Faso, la célébration de la 4e édition de la Journée de l’excellence scolaire au Burkina Faso. Au cours de la cérémonie, 103 élèves du primaire, du post-primaire et du secondaire, qui ont obtenu les meilleures moyennes au plan national lors des sessions normales des examens de cette année, ont été récompensés. 

Le deuxième sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la la Cedeao sur la situation sociopolitique au Mali qui s'est tenu ce jour par visioconférence, a  pris acte de la démission du président Ibrahim Boubacar Keita, et constaté sa libération ainsi que celle des autres officiels. Les chefs d’Etat ont ensuite pris des décisions importantes pour une sortie de crise rapide et durable au Mali.

Docteur en pharmacie, Firmin Tinwindé Zongo est un passionné de la musique. N'ayant pu exercer ce métier dont il est passionné depuis sa tendre enfance, il s'est investit dans le mécénat en soutenant les artistes du Burkina. Bien connu dans le milieu, il n'hésite pas à faire parler son cœur dans le social. Convaincu que la jeunesse actuelle a l'obligation de s'assumer en s'intéressant à la chose politique, il n'a pas hésité à ajouter une autre corde à son arc. Sous le couvert de la Convergence pour le progrès et la solidarité-Génération 3 (CPS-G3) de son mentor, Jérôme Zoma (également bien connu dans le milieu du show-biz), il entend désormais siéger à l'hémicycle pour la prochaine mandature. Sans détour, il parle de sa passion pour la musique et ses ambitions politiques à travers cette interview.