Aujourd'hui,
URGENT
Média: le prix Albert-Londres décerné à la journaliste du «Monde» Elise Vincent pour ses reportages sur le jihadisme et la radicalisation
Média: Emeline Zougmoré de la RTB/radio sacrée meilleure journaliste 2018 
Cameroun: Paul Biya réélu à la présidence avec 71,28 % pour un 7e mandat (Officiel)
Burkina: la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre
Pays-Bas: la justice permet l’inscription «sexe neutre» sur une carte d’identité (RFI)
Djibo: plusieurs présumés terroristes s'évadent dans l'attaque de la brigade de gendarmerie de la ville ce 18 octobre dans la nuit
Coopération: Jean Yves le Drian  réaffirme le soutien de la France au Burkina dans la lutte contre le terrorisme  
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée

« Le CDP n’est lié ni de près, ni de loin, ni d’une quelconque manière à un certain groupe terroriste » a déclaré Achille Tapsoba, 1er Vice-président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ce mercredi 19 septembre 2018 à Ouagadougou. Au cours d’un point de presse, l’ancien parti au pouvoir a tout simplement rejeté les accusations dont il fait l’objet, comme étant de connivence avec les auteurs des attaques terroristes que connait le Burkina Faso depuis 2015.

Le Ministère de la Communication et des relations avec le parlement a organisé le mardi 18 septembre 2018 à Ouagadougou, une conférence publique sur le thème : « Etat de la liberté de la presse au Burkina Faso : comment consolider les acquis ? ». La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Ministre en charge de la Communication, Rémis Fulgance Dandjinou.

Dans un communiqué rendu public ce mardi 18 septembre 2018, le gouverneur de la région de l’Est a annoncé une série de mesure pour contrer la menace terroriste qui sévit  depuis plusieurs mois dans sa région. Il s’agit de l’interdiction de la circulation routière aux engins à deux roues et aux tricycles de 19 h à 5 h du matin et l’évacuation sans délai des orpailleurs installés anarchiquement dans les zones de chasses.

Le conseil municipal de l’arrondissement 10 de la commune de Ouagadougou a animé une conférence de presse ce mardi 18 septembre 2018 à Ouagadougou. Devant les hommes de média, le conseil municipal a procédé à la présentation d’une stratégie de mobilisation citoyenne pour le développement dudit arrondissement.

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a fait ce lundi 17 septembre 2018 un exposé sur la situation sécuritaire actuelle devant les députés. Le Chef du gouvernement tout en livrant aux élus nationaux les mesures prises pour lutter contre le terrorisme, a fait le bilan des différentes attaques qu’a connu le pays de 2015 au 15 septembre 2018. Il est très lourd : 118 décès sont à déplorer parmi lesquels on compte 48 au sein des forces de défense et de sécurité (42 militaires et 6 paramilitaires) et 70 civils.

Du 20 au 24 Août 2018, une Fondation dénommée  "Susan Thompson Buffett"a effectué une visite de travail dans notre pays. L’objectif principal de cette visite était d’apporter un appui au Burkina Faso dans ses efforts d’accélérer la transition démographique en vue de la capture rapide du dividende démographique.

Le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) a refermé les portes de son 7e congrès ordinaire le samedi 15 septembre 2018 à Ouagadougou. Durant  3 jours (13 au 15 septembre),  les congressistes ont échangé autour du thème :  « face à la situation des droits humains caractérisée par la persistance de l’impudicité, de la vie chère et de l’insécurité, la multiplication des attaques terroristes, renforçons le MBDHP, dynamisons ses structures de base et approfondissons notre compréhension des droits humains à la lumière des acquis de l’insurrection populaire en vue de leur meilleure promotion la protection et défense au Burkina ».

L’Organisation des transporteurs routiers du Faso (Otraf) et l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) viennent ainsi de mettre fin au différend en signant ce lundi un accord de sortie de crise sous l’égide du Premier ministre. 

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré effectuera une visite d’amitié et de travail en République du Ghana, les 17 et 18 septembre 2018, à l’invitation de son homologue Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, Président de la République du Ghana.

La situation nationale et la rentrée politique du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP)  ont été abordées lors de la conférence de presse du parti au pouvoir ce vendredi 14 septembre 2018 à Ouagadougou. Les échanges ont été animés par le président par intérim  du parti, Simon Compaoré, le 2e vice-président Clément Sawadogo et Lassané Savadogo, secrétaire exécutif.

La  73e Assemblée générale des Nations Unies s’ouvrira  le 18 septembre prochain  à New York aux États-Unis. Le Burkina Faso,  à l’instar des 192  autres États-membres de l’Organisation des Nations Unies (ONU) participera à cette Assemblée générale. C’est dans le but d’expliquer les enjeux de la présente session ordinaire des Nations Unies et l’intérêt de la participation burkinabè que le  Centre d’information des Nations Unies (Cinu) en partenariat avec le ministère burkinabè des Affaires étrangères a tenu une conférence de presse  ce jeudi  13 septembre 2018  à Ouagadougou.

L’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) a fustigé ce jeudi 13 septembre 2018 à Ouagadougou, l’attitude « non républicaine » de l’opposition politique, qui malgré le contexte sécuritaire délétère veut battre le macadam le 29 septembre prochain. Pour Bénéwendé Sankara, « le chef de file de l’opposition politique fait de la surenchère dans l’unique but de créer les conditions d’un mécontentement de nos  populations déjà durement éprouvées par les attaques répétitives ».

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé