Aujourd'hui,
URGENT
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»

©DR

Le Burkina Faso multiplie depuis quelques années, les initiatives dans le cadre de la lutte contre le paludisme. Les stratégies de lutte contre cette pathologie sont mises en œuvre par le ministère de la Santé à travers le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP). 

©Présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a accordé ce matin une audience au président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Maurer. Les échanges ont essentiellement porté sur le soutien de l’organisation au Burkina Faso, face à la situation sécuritaire que traverse le pays.

Image d'archives

Le ministre de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou a appelé ce jeudi 5 septembre 2019, «à ne pas porter atteinte au crédit des médias publics», au moment où ces organes connaissent des perturbations de programmes, en raison d’une crise larvée. Une dépêche de l'AIB.

La commune rurale de Koubri (située à quelques encablures de Ouagadougou) était en ébullition le 31 août 2019. Et pour cause, le candidat déclaré à la Présidentielle de 2020, Kadré Désiré Ouédraogo y était pour une rencontre avec les populations de la localité.  Dans cette commune rurale de la province du Kadiogo, le candidat y est allé sur invitation, dit-il.

La Chine a publié mardi un livre blanc pour présenter son approche de la sûreté nucléaire.

image d'archives

Dans cette déclaration, l’Alliance des partis et formations politiques de la Majorité présidentielle (APMP) salue le verdict rendu ce lundi 2 septembre 2019 par le tribunal militaire de Ouagadougou sur l’affaire du putsch manqué de septembre 2015. Les présumés cerveaux de ce coup de force avaient été condamnés à des peines allant de 5 à 20 ans de prisons fermes. Pour l’APMP, « les âmes de nos martyrs peuvent reposer en paix car justice a été rendue ».

©Dr

L’épouse du général Gilbert Diendéré, Fatoumata Diendéré née Diallo, a été condamnée ce mardi 3 septembre 2019 par contumace à 30 ans de prison ferme pour son implication dans le coup d’Etat manqué de septembre 2015.

Image d'illustration

 Ceci est le verdict intégral prononcé ce lundi 2 septembre 2019 par la Chambre de première instance du tribunal militaire de Ouagadougou. 

Image d'illustration

Les Généraux Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé ont été condamnés ce lundi 2 septembre 2019 par le tribunal militaire de Ouagadougou pour leur implication dans le coup d’Etat manqué de septembre 2015. Si le général Bassolé a écopé de 10 ans de prison ferme, le général Diendéré a été condamné à 20 ans de prison ferme. Certains accusés ont été acquittés et d’autres ont bénéficié d’une peine assortie de sursis. Fasozine a rencontré quelques citoyens venus suivre l’annoncé du verdict et des sentences. Des réactions très mitigées…

Après 18 mois de jugement, le verdict du procès du putsch manqué de septembre 2015 est tombé ce lundi 2 septembre 2019. A l’issue d’un procès à multiple rebondissement qui aura captivé l’attention de l’opinion nationale et internationale, le Général Gilbert Diendéré a été reconnu coupable et condamné à 20 ans de prison ferme. Quant au Général de brigade Djibril Bassolé, il écope d’une peine de 10 ans de prison ferme.

La direction d’un parti politique, c’est son bureau national. Après s’être conformé aux injonctions du Tribunal de première instance de Ouagadougou qui a demandé au Bureau politique national du parti le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) de se conformer aux règlements et statuts qui limite ses membres à 600, les premiers responsables du parti de l’ex parti au pouvoir se rencontre ce dimanche 1er septembre 2019 à Ouagadougou pour non seulement sortir une résolution des décisions prises par l’ancien BPN, mais aussi de définir les orientations du BPN et définir les critères et conditionnalités pour la candidature à la prochaine présidentielle.

©présidence du Faso

Après la clôture officielle de la Conférence internationale de Tokyo sur le Développement de l'Afrique, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a dressé dans l'après-midi, devant la presse burkinabè à Yokohama, le bilan de la participation du Burkina Faso à cette rencontre.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé