Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des conseillers s’opposent aux projets de délibérations du maire Armand Béouindé
Classement FIFA: le Burkina 6è et toujours dans le Top 10 africain
Diplomatie: le magistrat Brahima Séré nommé ambassadeur du Burkina Faso en Turquie.
Diplomatie:  Oumarou Maïga nommé ambassadeur du Burkina Faso en Afrique du Sud.
Diplomatie:  Benoit Kambou, ex-président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, nommé ambassadeur du Burkina au Tchad.
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D

Le pagne tissé Faso Dan Fani (FDF) désormais pagne officiel des grandes manifestations au Burkina Faso, selon ce communiqué du ministère en charge du Commerce.

En sa séance du 9 mars 2017, le Conseil des ministres a procédé à la création du Haut conseil du dialogue social (HCDS). Le même Conseil des ministres a nommé dans la foulée les membres de cette institution qui auront pour mission de promouvoir le dialogue social et de prévenir les conflits sociaux à caractère national relevant du monde du travail. Au cours d’une conférence de presse, Clément P. Sawadogo, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, a apporté plus d’éclaircissements à ce sujet. C’était dans l’après-midi de ce lundi 8 janvier 2018.

Au cours de son point de presse tenu ce lundi 8 janvier 2018 sur le bilan de l’année 2017 au sein de son ministère, le ministre d’Etat en charge de la sécurité, Simon Compaoré a été interpellé sur des questions d’actualité : Affaire Auguste Denise Barry, plainte de Zéphirin Diabré contre sa personne, service payé de la police nationale et relecture prochaine du statut de la police nationale.

Le ministre d’Etat en charge de la sécurité, Simon Compaoré a dressé ce lundi 8 janvier 2018 à Ouagadougou le bilan des activités menées au cours de l’année 2017 au sein de son ministère. Tous les sujets ont été abordés : de la lutte contre le terrorisme au renforcement des capacités des forces de sécurité en passant par les réformes envisagées pour garantir davantage la sécurité des personnes et des biens. 

Le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation (MATD) a reconnu le vendredi 5 janvier dernier, le mérite de 50 de ses agents admis à la retraite et 5 de ses agents actifs et  partenaires. Si les agents retraités ont reçu des attestations de reconnaissances, les partenaires et quelques agents se sont vus décerné la médaille d’honneur des collectivités territoriales.  

Le prince Albert Alexandre Louis Pierre Grimaldi de Monaco est attendu le mercredi 10 janvier 2018 à Ouagadougou, pour un séjour de 72 heures. Il se rendra aux côtés du président du Faso dans les locaux du futur centre polyvalent de formation de Loumbila. Ce joyau est le fruit de la coopération entre le Burkina Faso et la Principauté de Monaco. En prélude à cette visite, une délégation de la Croix Rouge monégasque et de la diplomatie burkinabè était le dimanche 7 janvier 2018 sur le chantier pour constater l’évolution des travaux.

Ceci est un message de la Nouvelle Alliance du Faso (Nafa) à l’occasion du nouvel an.

Le corps diplomatique accrédité au Burkina Faso ainsi que les organisations internationales et inter-africaines présentes à Ouagadougou ont présenté ce vendredi 5 janvier 2018  leurs vœux du nouvel an au président du  Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Ce cérémonial qui s’est tenue dans la salle polyvalente du palais présidentiel de Kosyam a été l’occasion pour les deux parties d’évaluer l’année écoulée tout en faisant des projections pour la concrétisation des ambitions communes.

Le colonel Auguste Denise Barry, ministre en charge de la Sécurité de Blaise Compaoré et de la Transition, est inculpé pour complot, incitation à la commission d'acte contraire à la discipline et au devoir, selon ce communiqué du Parquet militaire.

En tournée dans le nord du Burkina Faso, le ministre en charge de la Défense nationale, Jean-Claude Bouda, a promis une prime d’opération aux forces de défense et de sécurité qui veillent sur cette partie du territoire.

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a rendu visite le mercredi 3 janvier 2018 en début d’après-midi aux éléments du Groupement de Sécurité et de Protection républicaine (GSPR) basés au Camp Naaba Koom II. Il était pour l’occasion accompagné de son Haut Représentant, Monsieur Moumina Chérif SY.
Dans son adresse à l’illustre hôte, le Commandant du GSPR, le lieutenant-colonel Boukari BAGGNA, a rendu hommage au chef de l’Etat. « Nous vous disons merci d’avoir pris de votre temps si précieux pour non seulement venir nous visiter pour vous rendre compte de nos conditions de travail et de vie, mais certainement pour nous apporter un message », a-t-il affirmé.

Le colonel Auguste Denise Barry a été déposé le 3 janvier 2018 à la Maison d'arrêt et de correction des armées (Maca) pour son implication présumée dans un complot visant à renverser le pouvoir en place. Le colonel Barry, ancien ministre de la Sécurité, rejoint ainsi le général Gilbert Diendéré qui avait été incarcéré à la Maca sous la Transition.